La découverte des lieux de culture pour faciliter l'expression orale : recherche-action avec des adultes migrants en formation linguistique - Université de Lorraine Access content directly
Theses Year : 2021

The discovery of places of culture to facilitate oral expression : action research with adult migrants in language training

La découverte des lieux de culture pour faciliter l'expression orale : recherche-action avec des adultes migrants en formation linguistique

Abstract

Adult migrants in language training need to acquire sociolanguage skills that are directly useful in daily life. In a short training period, the learning objectives are therefore concrete.As a FLE trainer in a training organization in Lyon, we have set up didactic activities in cultural places which allow us to offer a greater space of speech thus promoting the acquisition of the oral language and the sociolanguage integration. It is sometimes difficult to start speaking in training: the migratory journey and the installation in the host country are difficult stages: physical and mental health problem, precarious housing, adaptation ... social downgrading: unrecognized diplomas, loss of a rewarding job in the country of origin… The fact of not mastering French enough to communicate with natives places migrants in a situation of language insecurity. Fluency in the language seems to be the only tool offering real autonomy in everyday life.Places of culture appeal to cultural preferences (literature, art, etc.) but also to previous experiences, memories, personal culture in a broader sense. In our thesis work, we first hypothesized that cultural discoveries could encourage people to speak out. Then we tried to demonstrate that these speaking engagements could facilitate the acquisition of lexical forms, reusable in other communication contexts. We have drawn on research which shows that cultural activities give more space to speak and play a role in learning.Our thesis work is in the field of oral teaching in FLE and more particularly the acquisition of the lexicon. In our corpus analysis, we retained the deictic I and first person marks, interesting in the sense that language acquisition aims to communicate with others in the target language. We also analyzed the subjective verbs favoring the taking charge of an evaluative utterance and finally, the adjectives, used to describe both objectively and subjectively the environment.Our research work was carried out with 32 adult migrants to whom we offered cultural places selected as being conducive to triggering speech. Each speech during the sessions was recorded and transcribed.During our analysis, we observed that the participants who had undergone a strong social downgrading made a link with their personal cultural references. In addition, we also noted that the senses mobilized in cultural places trigger memories that encourage participants to express themselves. These speeches enabled some participants to use adjectives to describe the characteristics of a place or an object and to express an interest in the cultural place.We also tried to verify whether the lexicon used in the context of the discovery sessions of cultural places could be transferable to other communication situations, by confronting the participants in a professional interview. This mock interview was also offered to witness participants who had not attended the cultural discovery sessions. This step made it possible to observe that the participants who followed sessions in cultural places use on average more adjectives and verbs than the control groups to describe an experience or a professional competence and strategically use the quality adjectives in the aim to promote themselves to the recruiter.
Les adultes migrants en formation linguistique ont besoin d’acquérir des compétences sociolangagières directement utiles dans la vie quotidienne. Sur un temps de formation court, les objectifs d’apprentissage sont donc concrets.Formatrice FLE dans un organisme de formation lyonnais, nous avons mis en place des activités didactiques dans des lieux de culture qui permettent d’offrir un espace de parole plus grand favorisant ainsi l’acquisition de la langue orale et l’intégration sociolangagière. Il est parfois difficile de déclencher la prise de parole en formation : le parcours migratoire et l’installation dans le pays d’accueil sont des étapes difficiles : problème de santé physique et psychique, logement précaire, adaptation culturelle… Les adultes migrants vivent souvent une forme de déclassement social : diplômes non reconnus, perte d’un emploi valorisant dans le pays d’origine… Le fait de ne pas suffisamment maitriser le français pour échanger avec les natifs place les migrants en situation d’insécurité langagière. La maîtrise de la langue semble être le seul outil offrant une réelle autonomie dans la vie quotidienne.Les lieux de culture font appel aux préférences culturelles (littérature, art…) mais également aux expériences antérieures, aux souvenirs, à la culture personnelle dans un sens plus large. Dans notre travail de thèse, nous avons tout d’abord émis l’hypothèse que les découvertes culturelles pouvaient favoriser la prise de parole. Puis nous avons essayé de démontrer que ces prises de parole pourraient faciliter l’acquisition de formes lexicales, réutilisables dans d’autres contextes de communication. Nous nous sommes appuyée sur des travaux de recherche qui montrent que les activités culturelles donnent un espace de parole plus grand et jouent un rôle dans l’apprentissage.Notre travail de thèse s’inscrit dans le domaine de la didactique de l’oral en FLE et plus particulièrement l’acquisition du lexique. Dans notre analyse de corpus, nous avons retenu le déictique je et les marques de la première personne, intéressant dans le sens où l’acquisition de la langue a pour but la communication avec autrui dans la langue cible. Nous avons également analysé les verbes subjectifs favorisant la prise en charge d’un énoncé de type évaluatif et enfin, les adjectifs, utilisés pour décrire à la fois objectivement et subjectivement l’environnement.Notre travail de recherche s’est effectué auprès de 32 adultes migrants auxquels nous avons proposé des lieux culturels sélectionnés comme étant propices à déclencher la parole. Chaque prise de parole au cours des séances a été enregistrée et transcrite.Au cours de notre analyse, nous avons pu observer que les participants ayant subi un fort déclassement social font un lien avec leurs références culturelles personnelles. Par ailleurs, nous avons également noté que les sens mobilisés dans les lieux culturels déclenchent des souvenirs incitant les participants à s’exprimer. Ces prises de parole ont pu permettre à certains participants d’utiliser des adjectifs pour décrire les caractéristiques d’un lieu, d’un objet et pour exprimer un intérêt pour le lieu culturel.Nous avons également tenté de vérifier si le lexique utilisé dans le cadre des séances de découverte de lieux culturels pourrait être transférable à d’autres situations de communication, en confrontant les participants à un entretien professionnel. Cette simulation d’entretien a également été proposé à des participants témoins n’ayant pas suivi les séances de découverte culturelle. Cette étape a permis d’observer que les participants qui ont suivi des séances dans des lieux culturels utilisent en moyenne davantage d’adjectifs et de verbes que les groupes témoins pour décrire une expérience ou une compétence professionnelle et utilisent stratégiquement les adjectifs de qualité dans le but de se valoriser auprès du recruteur.
Fichier principal
Vignette du fichier
DDOC_T_2021_0168_GANDON_diff.pdf (3.75 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

tel-03556977 , version 1 (22-02-2023)

Identifiers

  • HAL Id : tel-03556977 , version 1

Cite

Elise Gandon. La découverte des lieux de culture pour faciliter l'expression orale : recherche-action avec des adultes migrants en formation linguistique. Linguistique. Université de Lorraine, 2021. Français. ⟨NNT : 2021LORR0168⟩. ⟨tel-03556977⟩
125 View
322 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More