Spécificités des sites de réseaux sociaux et effets sur le bien-être subjectif - Université de Lorraine Access content directly
Theses Year : 2021

Specificities of social network sites and effects on well-being

Spécificités des sites de réseaux sociaux et effets sur le bien-être subjectif

Abstract

More than half of the world's population uses social network sites. Their ubiquity raises therefore the question of their impact on individual well-being. However, social network sites are not a homogeneous medium. Hence, our first objective was to investigate their specificities. Through seven studies (N = 813), including one documentary, we examined the affordances, social norms, and motivational antecedents of the world's most popular platforms (LinkedIn, Facebook, YouTube, Twitter, WhatsApp, Instagram, Pinterest, Snapchat, TikTok). These studies allowed us to identify reference social network sites whose characteristics seem representative of a set of social network sites: Facebook, Twitter, Instagram and TikTok. Our second objective was to investigate the associations between the usages of these reference social network sites and subjective well-being. A first cross-sectional study (N = 793) showed that passive Facebook usage was negatively associated with subjective well-being through upward social comparison. Active usage of Instagram was positively associated with subjective well-being through social support. However, both Twitter usages were positively associated with subjective well-being through the same mediators: passive Twitter usage was surprisingly negatively associated with upward social comparison. Finally, no association was found for TikTok. A second experimental study (N = 244) examined the effects of passive and active usages of Facebook, Instagram, and Twitter on subjective well-being. However, no significant effects were found. This research work therefore concludes with methodological and theoretical reflections that complement a still recent and multidisciplinary literature.
Plus de la moitié de la population mondiale utilise les réseaux sociaux. Leur omniprésence pose donc la question de savoir si leur utilisation a des effets sur le bien-être des individus. Les réseaux sociaux ne forment cependant pas un média homogène. Notre premier objectif a ainsi été d’investiguer leurs spécificités. Au travers de sept études (N = 813), dont l’une documentaire, nous avons examiné les affordances, les normes sociales et les antécédents motivationnels des plateformes les plus populaires au monde (LinkedIn, Facebook, YouTube, Twitter, WhatsApp, Instagram, Pinterest, Snapchat, TikTok). Ces études nous ont permis d’identifier des réseaux sociaux de référence dont les caractéristiques semblent représentatives d’un ensemble de réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Instagram et TikTok. Notre second objectif a été d’investiguer les associations entre les usages de ces réseaux sociaux de référence et le bien-être subjectif. Une première étude transversale (N = 793) a mis en évidence que l’usage passif de Facebook était associé négativement au bien-être subjectif via la comparaison sociale ascendante. L’usage actif d’Instagram était alors associé positivement au bien-être subjectif via le soutien social. Toutefois, les deux usages de Twitter étaient associés positivement au bien-être subjectif par le biais de ces mêmes médiateurs : l’usage passif de Twitter était en effet associé négativement à la comparaison sociale ascendante. Enfin, aucune association n’a été retrouvée concernant TikTok. Une seconde étude expérimentale (N = 244) a alors examiné les effets des usages passif et actif de Facebook, Instagram et Twitter sur le bien-être subjectif. Nous n’avons cependant retrouvé aucun effet significatif. Ce travail de recherche se conclut donc sur des réflexions d’ordre méthodologique et théorique qui complètent une littérature encore récente et pluridisciplinaire.
Fichier principal
Vignette du fichier
DDOC_T_2021_0291_MASCIANTONIO.pdf (3.92 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

tel-03696662 , version 1 (16-06-2022)

Identifiers

  • HAL Id : tel-03696662 , version 1

Cite

Alexandra Masciantonio. Spécificités des sites de réseaux sociaux et effets sur le bien-être subjectif. Psychologie. Université de Lorraine, 2021. Français. ⟨NNT : 2021LORR0291⟩. ⟨tel-03696662⟩
155 View
497 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More