Les coopérations aéronautiques entre la France et la Roumanie de la Première Guerre mondiale à 1975 - Université de Lorraine Access content directly
Theses Year : 2021

Aeronautical co-operations between France and Rumania from World War I to 1975

Les coopérations aéronautiques entre la France et la Roumanie de la Première Guerre mondiale à 1975

Abstract

Since the very beginning of Aviation, French and Romanian pioneers advanced side by side. Relationship between France and Romania has been seen for long as a special one. No matter lot of events, this topic still seems valid. The very object of this research is centered on an hypothesis that there is a tight connection between Politics and aerial power’s multiple expressions, and the will to check the existence of such a link during the main part of the 20th century. This large period was theater of numerous events, often dramatic to those countries, offering numerous configurations, with obvious effects on Franco-Romanian’s aeronautical co-operations, but also such co-operations with others countries, not always chosen for. Taking advantage of researches on this main topic, on co-operations in the broadest sense, the special relationship, often dubbed “Latin sistership”, is faced with hard facts.This study couldn’t be made without a permanent contextualization, which gives the keys to understand actors’ decisions, either political, strategical, industrial and operational ones. This requires extensive appeal and use mainly of archivs, but also to use numerous written works, of course from actors of the events, but too, from academic –or not - researchers, having brought their stone, to one or the other part of this huge piece of history.It is a question of following the complex history of two countries, often together , sometimes isolated, sometimes in opposite camps, and to seek all that can relate to an aeronautical co-operation, ideally with the other component of this ideal pair, but often with a partner suffered more than chosen. And these co-operations also have to teach us, like an imperfect mirror image or a negative.Subject is exposed through three periods corresponding to three well characterized historical moments, with political events, but also with some ways of cooperation in aviation field, as defined, that meaning quite extensive. But these periods themselves are not single blocks. First period begins with first “efficient” airplanes, few years prior First World War, and covers years till early twenties, at the end of these wars “after war”, following Soviet emergence and harsh waitings for Peace Treaties issues. Second period lays on twenties and Thirties, ending with last weeks of the decade. Third period shows Romania following Third Reich, then entering Soviet’s orbit, winner of it’s Great Patriotic War, and leaving no more choice to Romania than Hitler did, finishing in year 1975, as a stop to our study.We follow three topics inside these periods, but not for geometrical reasons. We thought that cooperation in aeronautics can be understood through men, material and actions led with them, actions belonging obviously to the political sphere, from which they were concepted, wanted and paid. Men, generic term, means education to science of flying, theory and practice, then operation for peace (records, races, civilian transport) and , alas, war.The multiple opportunities to have various kind of experiments and examples in flying area, can be analyzed through a “comparative lens” as the partner is changing, from a beloved claimed one to another one not chosen, but very present, and for the soviet one, present for three decades.
Depuis les tous débuts de l’aviation, les Français et les Roumains ont avancés côte-à-côte. Par ailleurs, les relations entre les deux pays sont depuis longtemps envisagées comme relevant d’un rapport particulier. En dépit des aléas, ce thème est resté récurrent. L’objet de ce travail, centré sur l’hypothèse d’un lien étroit entre le Politique et l’exercice multiforme de la puissance aérienne, veut vérifier la validité de cette hypothèse sur une grande partie du 20ème siècle. Le grand nombre d’événements souvent dramatiques auxquels sont confrontés les deux pays pendant cette période fournit autant d’occasions d’examiner des configurations variées, affectant les coopérations aéronautiques des deux nations, entre elles, comme avec des pays tiers. A l’occasion de cette recherche principale, portant sur les formes les plus larges de coopérations aéronautique, le thème de la relation particulière, souvent résumée comme une sororité latine, est mise à l’épreuve des faits.Cette étude implique une permanente mise en contexte permettant de comprendre les décisions prises et les choix politiques, stratégiques, industriels, opérationnels retenus par les acteurs. Ceci a supposé un large recours principalement aux archives, et aux écrits nombreux ayant abordé ces périodes, provenant tant des acteurs et à leurs témoignages qu’aux œuvres d’auteurs, universitaires ou non, ayant apporté leur contribution à tel ou tel pan de cette histoire.Il s’agit de suivre l’histoire complexe de deux pays, souvent ensemble, parfois isolés, parfois dans des camps opposés, et de rechercher tout ce qui peut relever d’une coopération aéronautique, idéalement avec l’autre composant de ce binôme idéal. Et lorsque le partenaire principal est un tiers, les circonstances et les modalités de ces « autres » coopérations ont sans doute beaucoup à dire.Le sujet est traité successivement en trois périodes qui correspondent à la fois à des séquences historiques, dans leurs acceptions politiques événementielles, mais aussi à des moments caractérisés par des modes et caractéristiques de coopération dans le domaine aéronautique tel que défini, c'est-à-dire très extensif. Pour autant ces périodes ne sont pas des blocs monolithiques. Une première période couvre les débuts efficaces de l’aviation, inclut la Première Guerre mondiale, et se prolonge jusqu’à la fin des conflits liés aux suites de la Révolution d’Octobre et/ ou à la période entourant les longues discussions aboutissant aux traités de Paix. La deuxième période couvre les années vint et trente. La troisième traite des années où la Roumanie a comme partenaire quasi exclusif l’Allemagne hitlérienne puis l’URSS triomphante de 1945, et ce jusqu’en 1975, millésime retenu comme borne terminale.A l’intérieur de chacune de ces périodes, trois thèmes-cadres sont utilisés, avec des contenus et des modalités différents. Le premier thème traite des hommes engagés dans ces coopérations sous l’angle de la formation et de l’engagement. Le deuxième se préoccupe des aspects matériels, et le troisième est consacré à l’usage fait de ces moyens humains et matériels, dans une perspective où notre sujet, les coopérations aéronautiques, rejoint généralement le politique qui, pour l’essentiel, lui a donné naissance.Dans ces trois périodes, les expériences de coopérations ont été multiples – en fait elles n’ont jamais cessé d’avoir lieu, quelque soit le partenaire privilégié, ou dominant, ou inévitable, et la multiplicité des qualificatifs est significative, et s’applique aussi aux hommes, aux matériels, aux manières d’utiliser les éléments de la puissance aérienne, dans son acception entière, c'est-à-dire civile autant que militaire.
Fichier principal
Vignette du fichier
DDOC_T_2021_0293_DE_BONADONA.pdf (27.56 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

tel-03701550 , version 1 (22-06-2022)

Identifiers

  • HAL Id : tel-03701550 , version 1

Cite

Alain de Bonadona. Les coopérations aéronautiques entre la France et la Roumanie de la Première Guerre mondiale à 1975. Histoire. Université de Lorraine, 2021. Français. ⟨NNT : 2021LORR0293⟩. ⟨tel-03701550⟩
57 View
6 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More