Les déterminants de la qualité de la gestion des communes béninoises - Université de Lorraine Access content directly
Theses Year : 2021

The determinants of the quality of the management of Benin local governments

Les déterminants de la qualité de la gestion des communes béninoises

Abstract

Benin, like most African countries, embarked on the decentralization process following the national conference of the nation's forces of life in February 1990. The new municipalities, created in place of the former sub-units. prefectures, are called upon to implement competences devolved to them with the aim of local democracy and grassroots development. But for some authors such as Vigoda-Gadot et al (2018) and Chitou (2013), public administrations (State, public enterprises) are generally poorly managed and display recurring poor performance. The question that arises is whether the new Beninese municipalities which are also public structures can be an exception to this general observation of poor quality management of public administrations.- The main objective of this study is to identify the main determinants of the quality of the management of municipalities in Benin. The methodological approach is based on econometric models with panel data through the STATA software on the one hand and the performance evaluation method called Data Envelopment Analysis (DEA) on the other hand. In particular, the DEA model made it possible to measure the overall technical efficiencies, pure and of scale in order to make a link with the quality of the management of the municipalities. According to the study, the results obtained are as follows:- - the efficiency in the functioning of governance bodies, the quality of management tools and the quality of the information system positively and significantly influence the quality of management;- - the results show that there is a relationship between efficiency and the quality of management. The overall technical efficiency score positively and significantly influences the quality of management when it is above thresholds which vary from 76.4% to 82.9% depending on the estimated models. Below these thresholds, overall technical efficiency negatively influences the quality of management
Le Bénin, à l’instar de la plupart des pays africains, s’est engagé dans le processus de décentralisation suite à la conférence nationale des forces vives de la nation de février 1990. Les nouvelles communes, créées à la place des anciennes sous-préfectures, sont appelées à mettre en œuvre des compétences à elles dévolues avec pour finalité la démocratie locale et le développement à la base. Mais pour certains auteurs comme Vigoda-Gadot et al (2018) et Chitou (2013), les administrations publiques (Etat, entreprises publiques) sont généralement mal gérées et affichent des contre-performances récurrentes. La question qui se pose est de savoir si les nouvelles communes béninoises qui sont aussi des structures publiques peuvent faire exception à ce constat général de mauvaise qualité de la gestion des administrations publiques.L’objectif principal de cette étude est d’identifier les principaux déterminants de la qualité de la gestion des communes au Bénin. La démarche méthodologique est basée sur les modèles économétriques avec des données en panel à travers le logiciel STATA d’une part et la méthode d’évaluation des performances dénommée Data Enveloppement Analysis (DEA) d’autre part. En particulier, le modèle DEA a permis de mesurer les efficiences techniques globale, pure et d’échelle afin d’en faire un lien avec la qualité de la gestion des communes. Aux termes de l’étude, les résultats obtenus se présentent comme suit :- l’efficacité dans le fonctionnement des organes de gouvernance, la qualité des outils de gestion et la qualité du système d’information influencent positivement et significativement la qualité de la gestion;- les résultats montrent qu’il existe une relation entre l’efficience et la qualité de la gestion. Le score d’efficience technique globale influence positivement et significativement la qualité de la gestion lorsqu’il est dessus des seuils qui varient de 76,4% à 82,9% en fonction des modèles estimés. En dessous de ces seuils, l’efficience technique globale influence négativement la qualité de la gestion
Fichier principal
Vignette du fichier
DDOC_T_2021_0320_KARIMOU_ADAMOU.pdf (2.67 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

tel-03720996 , version 1 (12-07-2022)

Identifiers

  • HAL Id : tel-03720996 , version 1

Cite

Souradjou Karimou Adamou. Les déterminants de la qualité de la gestion des communes béninoises. Gestion et management. Université de Lorraine, 2021. Français. ⟨NNT : 2021LORR0320⟩. ⟨tel-03720996⟩
135 View
648 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More