Trafic de faux médicaments : panorama 2014

Résumé : Si le trafic de faux médicaments peut représenter une menace économique pour les industries pharmaceutiques, il met en jeu la sécurité des utilisateurs du médicament pouvant conduire à de graves conséquences sanitaires. Cependant, d’un point de vue légal, le faux médicament ne constitue qu’un délit très peu sanctionné ne portant que sur les droits de propriété intellectuelle. Estimé à plus de 55 milliards d’euros par an, l’ampleur du trafic de faux médicament varie d’un pays à l’autre. Il peut représenter jusqu’à 60 % des médicaments dans certains pays en voie de développement contre 1 % dans les pays industrialisés dotés d’un circuit de distribution réglementé et contrôlé. Actuellement, les mesures de lutte contre le trafic de produits pharmaceutiques se répartissent selon cinq axes : législation/réglementation, collaboration, répression, technologie et communication. Sensibiliser les professionnels de santé et le grand public aux risques de l’utilisation des médicaments achetés hors du circuit réglementé reste la première arme de prévention.
Type de document :
Article dans une revue
Thérapie, EDP Sciences, 2015, 70 (5), pp.455-464. 〈10.2515/therapie/2015031〉
Liste complète des métadonnées

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01274869
Contributeur : Cithefor Ul <>
Soumis le : mardi 16 février 2016 - 12:20:04
Dernière modification le : jeudi 8 février 2018 - 15:56:35

Lien texte intégral

Identifiants

Citation

Corine Taverriti-Fortier, Elise Pape, Julien Scala-Bertola, Philippe Tréchot, Philippe Maincent, et al.. Trafic de faux médicaments : panorama 2014. Thérapie, EDP Sciences, 2015, 70 (5), pp.455-464. 〈10.2515/therapie/2015031〉. 〈hal-01274869〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

79