Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Avant le crime d’état : représentations du crime dans les romans policiers mexicains antérieurs au néo-polar 

Résumé : La créativité récente dans le sous-genre policier au Mexique, que l’on appelle « néo-policier » favorise la mise en valeur des romans et nouvelles à caractère policier qui n’avaient pas dans ce pays le développement éditorial pris aux Etats-Unis. Le crime et l’enquête policière ont des composantes de fiction qui ne s’inscrivent pas dans le profil conventionnel du roman de détective. Des œuvres de plusieurs écrivains marquent cette évolution vers le néo-policier. Dans Ensayo de un crimen (1986), de Rodofolo Usigli, le personnage principal, Roberto de la Cruz, commet un crime pour préserver l’ordre de la société mexicaine, suivant un parcours schizophrénique qui le conduira à la maison de fous. Le roman Diferentes razones tiene la muerte, de María Bermúdez (1987), juxtapose à une enquête selon le modèle traditionnel du roman policier des pages de psychanalyse du crime dans le but véritable de s’en amuser. Los albañiles, de Vicente Leñero (1964), met sur le même plan les témoignages de ceux qui ont connu un gardien de chantier assassiné, enquête sans solution. El complot mogol, de Rafael Bernal (1969), nous fait entrer dans un univers dégradé, raconté sur un ton jubilatoire et macabre qui, autour d’une mort violente, fait savourer le côté plaisant du parler populaire.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadata

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01372596
Contributor : Lis Ul <>
Submitted on : Tuesday, September 27, 2016 - 2:29:44 PM
Last modification on : Tuesday, February 25, 2020 - 12:24:03 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01372596, version 1

Collections

Citation

Sébastien Rutés, Claude Fell. Avant le crime d’état : représentations du crime dans les romans policiers mexicains antérieurs au néo-polar . América : cahiers du CRICCAL, Presses Sorbonne Nouvelle, 2013, pp.39-55. ⟨hal-01372596⟩

Share

Metrics

Record views

116