Pirates™. Stigmates littéraires : de la marque de fabrique à la fabrique des marques - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Tracés : Revue de Sciences Humaines Year : 2014

Pirates™. Stigmates littéraires : de la marque de fabrique à la fabrique des marques

(1)
1

Abstract

Le présent article part d’un constat populaire sur la figure du pirate : devenu cliché ou stéréotype, le personnage réunit traditionnellement un ensemble de caractéristiques physiques qui génèrent/valident son identité de forban des mers aux yeux du public, lecteur ou spectateur. Ainsi marqué, le pirate devient un personnage du stigmate, reconnaissable par les traces qui le signalent. C’est précisément l’importance et la valeur de ce stigmate qu’il s’agit d’identifier, dans ce qu’il impose au pirate, mais aussi dans ce qu’il autorise. Car le stigmate ne peut-il, dans un retournement axiologique, devenir une opportunité, et la marque de l’image devenir image de marque ? L’idée de marque ne porte-t-elle pas l’ambivalence également signalée par l’anglais brand/branding ? Enfin, puisque c’est une perspective littéraire qu’adopte cet article, il convient également d’évaluer les perspectives littéraires offertes par le stigmate, notamment dans la construction d’un imaginaire commun au pirate des mers et au pirate du web.

Dates and versions

hal-01372826 , version 1 (27-09-2016)

Identifiers

Cite

Matthieu Freyheit. Pirates™. Stigmates littéraires : de la marque de fabrique à la fabrique des marques. Tracés : Revue de Sciences Humaines, 2014, Pirater, 26, ⟨10.4000/traces.5896⟩. ⟨hal-01372826⟩
39 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More