Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Camille Laurens, Marie Darrieussecq : du “plagiat psychique” à la mise en questions de la démarche autobiographique

Résumé : À l’automne 2007, Camille Laurens a accusé Marie Darrieussecq de « plagiat psychique », lui reprochant d’avoir « piraté » son récit autobiographique, Philippe, pour écrire un roman, Tom est mort. Au cœur de ces deux récits, la mort d’un enfant racontée du point de vue de la mère. Au-delà des similitudes relevées par Camille Laurens, cette dernière a dénié le droit à Marie Darrieussecq d’avoir raconté la mort d’un enfant alors qu’elle ne l’avait pas elle-même vécue. Cette querelle s’est jouée par écrits interposés, articles, roman, essai. L’étude des arguments des deux parties montrera que le questionnement est multiple : il vise le genre choisi, le sujet traité et l’énonciation. La querelle témoigne du brouillage des genres, de la moralisation de la littérature et d’une certaine forme de sacralisation de la souffrance.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadata

Cited literature [13 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01379475
Contributor : Lis Ul Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Friday, December 2, 2016 - 2:58:12 PM
Last modification on : Thursday, July 26, 2018 - 11:04:21 AM
Long-term archiving on: : Monday, March 20, 2017 - 4:41:40 PM

File

contextes-5016.pdf
Publisher files allowed on an open archive

Identifiers

Collections

Citation

Anne Strasser. Camille Laurens, Marie Darrieussecq : du “plagiat psychique” à la mise en questions de la démarche autobiographique. COnTEXTES. Revue de sociologie de la littérature , Groupe de contact F.N.R.S. COnTEXTES, 2012, Querelles d’écrivains (XIXe-XXIe siècles) : de la dispute à la polémique, ⟨10.4000/contextes.5016⟩. ⟨hal-01379475⟩

Share

Metrics

Record views

242

Files downloads

306