La théorie des états de transition utilisée pour justifier l'application de la loi d'Arrhenius à la dégradation thermique des solides

Résumé : De nombreux programmes de recherche sont actuellement menés afin de modéliser la décomposition thermique et donc la vitesse de perte de masse des solides en fonction de la température. En effet, celle - ci représente le terme source de nombreux codes de calcul. La représentation de la vitesse de dégradation du solide est réalisée avec une loi cinétique et un mécanisme réactionnel à une ou plusieurs étapes. De plus, la cinétique des réactions est principalement représentée par la loi d’Arrhenius , modifiée pour une application à la dégradation des solides. Toutefois, cette application est faite sans analyse critique et est soumise à controverse, tandis que les paramètres cinétiques sont calculés mathématiquement sans savoir quel les peuvent être leurs représentations réelles . L e présent travail s’attache à justifier l’utilisation possible de la loi de type Arrhenius au solide ainsi que l es paramètres cinétique s en s’appuyant sur des concepts scientifiques , tels que la théorie des états de transition. En outre, une analyse critique est réalisée , ainsi, qu’une étude d’application de cette loi cinétique pour représenter la vitesse de perte de masse des solides.
Type de document :
Communication dans un congrès
Ivan Iordanoff. 21ème Congrès Français de Mécanique, Aug 2013, Bordeaux, France. AFM, Maison de la Mécanique, 39/41 rue Louis Blanc, 92400 Courbevoie, France, 2013, Congrès français de mécanique 2013
Liste complète des métadonnées

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01446095
Contributeur : Lemta Ul <>
Soumis le : mercredi 25 janvier 2017 - 15:49:14
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 06:27:33

Identifiants

  • HAL Id : hal-01446095, version 1

Citation

Benjamin Batiot, Thomas Rogaume, Anthony Collin, Franck Richard. La théorie des états de transition utilisée pour justifier l'application de la loi d'Arrhenius à la dégradation thermique des solides. Ivan Iordanoff. 21ème Congrès Français de Mécanique, Aug 2013, Bordeaux, France. AFM, Maison de la Mécanique, 39/41 rue Louis Blanc, 92400 Courbevoie, France, 2013, Congrès français de mécanique 2013. 〈hal-01446095〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

113