Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Le logis noble en Lorraine au début de la Renaissance

Résumé : Au Moyen Âge, l'habitat aristocratique est matérialisé par deux types de constructions emblématiques, le château et la maison forte. Le château (castrum) apparut au milieu du Xe siècle et fit la synthèse de trois fonctions, résidentielle, défensive et siège du pouvoir princier et seigneurial. À la fin du XIIe siècle, apparut la maison forte, réplique miniature du château et dont l'essor fut lié à la montée de la petite noblesse rurale, celle des chevaliers et ces écuyers dont l'autorité ne s'exerçait que sur un ou deux villages. À la fin du XV' siècle, cette typologie évolua, car les fonctions castrales se dissocièrent. Dans le royaume de France où le retour à la paix commença dès 1453, la haute aristocratie adopta rapidement la mode des châteaux à fonction uniquement résidentielle. Les régions de l'Ouest comme la Bretagne, le Maine, l'Anjou puis le Val de Loire donnèrent le ton. Les princes angevins jouèrent un grand rôle dans cette politique du paraître comme en témoignent leurs châteaux de Saumur, mais surtout les constructions de René Ier autour d'Angers, en Provence et dans le Barrois. La petite aristocratie ne tarda pas à imiter le mouvement et à bâtir des demeures d'agrément qualifiées souvent de manoir, maison, tour ou usurpant le terme de château ce qui occasionne une fâcheuse confusion. Il convenait de se pencher sur les caractères du phénomène dans l'espace lorrain afin de déterminer les originalités de ces résidences nobles, lieux du pouvoir seigneurial dont le maillage extrêmement dense encadrait étroitement les populations et structurait l'espace. La région ne retrouva la paix qu'à partir de 1485 avec le départ des dernières troupes françaises du Barrois, mais, dès 1544, de nouvelles menaces liées à la rivalité entre la France et l'Empire sur fonds de conflits politiques et religieux firent renaître l'insécurité. Ce contexte troublé explique que le souci de la défense resta très présent en Lorraine, bien plus qu'en Champagne ou en Bourgogne.
Complete list of metadatas

Cited literature [6 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01490355
Contributor : Hiscant-Ma Ul <>
Submitted on : Tuesday, February 11, 2020 - 11:02:14 AM
Last modification on : Tuesday, February 11, 2020 - 2:55:54 PM
Document(s) archivé(s) le : Tuesday, May 12, 2020 - 1:43:23 PM

File

g.giuliato_logis_noble.pdf
Explicit agreement for this submission

Identifiers

  • HAL Id : hal-01490355, version 1

Collections

Relations

Citation

Gérard Giuliato. Le logis noble en Lorraine au début de la Renaissance. Europe XVI-XVII, Groupe XVIe et XVIIe siècles en Europe-Université de Nancy II 2015, La Renaissance en Europe dans sa diversité. Les pouvoirs et lieux de pouvoir, 20 (1), p. 311-327. ⟨hal-01490355⟩

Share

Metrics

Record views

81

Files downloads

24