Risque d’anguillulose maligne chez un patient présentant une sarcoïdose

Résumé : L’infection à Strongyloïdes stercoralis a une présentation clinique polymorphe non spécifique. Peu fréquente en France et souvent asymptomatique, elle passe fréquemment inaperçue. Cependant, chez les patients présentant un déficit immunitaire, on peut observer de fortes charges parasitaires, conséquences du cycle d’auto-infestation, avec une dissémination dans tout l’organisme. Ce tableau d’anguillulose maligne présente un taux de mortalité de 70 %. Le cas que nous rapportons est celui d’un patient de 45 ans d’origine antillaise, traité par corticothérapie au long court pour une sarcoïdose, et hospitalisé pour une colite à Strongyloïdes stercoralis avec une forte charge parasitaire, qui a fait craindre une évolution vers une anguillulose maligne. Son dernier séjour en zone endémique datait de 2002. En conclusion, la gravité potentielle d’une anguillulose est fortement majorée par l’immunosuppression, et notamment par une corticothérapie au long cours. Ce risque doit donc être systématiquement prévenu avant l’instauration de tout traitement par corticoïdes, en premier lieu par la recherche à l’interrogatoire d’un séjour en zone d’endémie. Le cas de notre patient illustre bien le fait que l’ancienneté de la situation à risque de contamination n’est en aucun cas un critère suffisant pour éliminer une infection chronique asymptomatique à Strongyloïdes stercoralis. Il est donc recommandé chez tout patient ayant séjourné en zone d’endémie d’effectuer une recherche du parasite dans les selles par une technique sensibilisée.
Liste complète des métadonnées

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01490855
Contributeur : Simpa Ul <>
Soumis le : jeudi 16 mars 2017 - 09:52:36
Dernière modification le : vendredi 9 février 2018 - 17:08:11

Identifiants

Collections

Citation

Pascale Perez, Anne Debourgogne, Thomas Valloton, Abdelbasset Nani, Helene Barraud, et al.. Risque d’anguillulose maligne chez un patient présentant une sarcoïdose . Annales de Biologie Clinique, John Libbey Eurotext, 2013, 71 (2), pp.211-214. 〈http://www.jle.com/fr/revues/abc/e-docs/risque_danguillulose_maligne_chez_un_patient_presentant_une_sarcoidose_296157/article.phtml〉. 〈10.1684/abc.2013.0809〉. 〈hal-01490855〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

56