Industrialisation, désindustrialisation, ré-industrialisation en Europe Le cas de la sidérurgie lorraine (1966-2006)

Résumé : Au milieu des années 1960, avec environ 20 millions de tonnes produites par an, la France était le 4ème producteur européen d’acier derrière l’URSS, la RFA et le Royaume-Uni. Près des deux tiers de cette production étaient élaborés en Lorraine où 100.000 ouvriers et employés travaillaient dans les usines sidérurgiques. Moins d’une génération plus tard, la désindustrialisation, issue en grande partie par la crise économique des années 1970, conduit à un effondrement considérable des effectifs de la sidérurgie. Aujourd’hui, il n’y a plus que 8000 sidérurgistes dans la région. Mais, du milieu des années 1960 à l’aube du XXIe siècle, l’industrie sidérurgique régionale s’est aussi adaptée aux nouvelles conditions du marché mondial de l’acier. Cette adaptation est un élément d’un processus de ré-industrialisation. Pour la région Lorraine, la désindustrialisation – décrite comme une succession de licenciements massifs, de fermetures de sites et de destructions d’usines – et la ré-industrialisation – vue comme une adaptation à la mondialisation – peuvent être interprétées autant comme de profondes transformations sociales que comme des évolutions économiques.
Type de document :
Article dans une revue
Rives Méditérannéennes, UMR TELEMME, 2013, pp.29 - 46. 〈10.4000/rives.4478〉
Liste complète des métadonnées

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01538520
Contributeur : Crulh Ul <>
Soumis le : mardi 13 juin 2017 - 16:27:21
Dernière modification le : jeudi 26 juillet 2018 - 10:16:22

Lien texte intégral

Identifiants

Collections

Citation

Pascal Raggi. Industrialisation, désindustrialisation, ré-industrialisation en Europe Le cas de la sidérurgie lorraine (1966-2006). Rives Méditérannéennes, UMR TELEMME, 2013, pp.29 - 46. 〈10.4000/rives.4478〉. 〈hal-01538520〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

104