Bien plus que de la musique ! Le punk rock comme force de participation sociale et politique

Résumé : Le DIY (Do It Yourself) constitue le régime d’engagement majeur de la scène punk rock. Il en est « l’arrière-scène ». Ce régime, fondé sur la célébration de l’action ne revêt pas seulement une dimension artistique et culturelle. Il recouvre également une dimension sociale et politique animée par un puissant désir de corriger certains déséquilibres sociaux en participant concrètement à la vie de la cité. De ce fait, contrairement aux idées reçues, le régime d’engagement punk rock s’avère objectivement structurant. Cet article entend en mesurer les effets à la lumière de plusieurs exemples d’expériences participatives.
Type de document :
Article dans une revue
Lien social et Politiques, Anjou, Québec : Éd. Saint-Martin ; Rennes : Presses de l'EHESP, 2014, La participation sociale et politique au quotidien, pp.143-158. 〈https://www.erudit.org/fr/revues/lsp/2014-n71-lsp01369/1024743ar/〉. 〈10.7202/1024743ar〉
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [43 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01625189
Contributeur : 2l2s Ul <>
Soumis le : lundi 30 octobre 2017 - 11:38:36
Dernière modification le : mardi 31 octobre 2017 - 01:10:50

Lien texte intégral

Identifiants

Collections

Citation

Fabien Hein. Bien plus que de la musique ! Le punk rock comme force de participation sociale et politique. Lien social et Politiques, Anjou, Québec : Éd. Saint-Martin ; Rennes : Presses de l'EHESP, 2014, La participation sociale et politique au quotidien, pp.143-158. 〈https://www.erudit.org/fr/revues/lsp/2014-n71-lsp01369/1024743ar/〉. 〈10.7202/1024743ar〉. 〈hal-01625189〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

19