La masculinité hégémonique au crible de l’âge

Résumé : Cet article entend opérer un retour sur la notion d’hégémonie, progressivement mise au service de l’analyse des masculinités (Raewyn Connell). En l’abordant sous l’angle des pratiques corporelles qui sont valorisées dans des espaces d’animation, notre démarche tient également compte de l’âge comme construit social. Nous avons tout particulièrement travaillé sur la sortie de l’enfance qui ouvre un temps durant lequel les corps se transforment et bousculent les multiples classements (de sexe, de sexualité, d’âge) qui y ont été arrimés depuis le XVIIIème siècle. L’analyse des dispositifs de réassignation de sexe et d’âge déployés dans les espaces d’animation, mais aussi, des formes de subjectivation dont les enfants font preuve, montre d’importants changements tant dans la nature des standards de la masculinité hégémonique que dans les « mailles du pouvoir » à travers lesquelles elle se déploie.
Type de document :
Article dans une revue
Genre, sexualité & société, Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, 2015, Hégémonie, 〈http://gss.revues.org/3512〉. 〈10.4000/gss.3512〉
Liste complète des métadonnées

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01627588
Contributeur : 2l2s Ul <>
Soumis le : jeudi 2 novembre 2017 - 09:38:16
Dernière modification le : jeudi 15 mars 2018 - 01:27:11

Lien texte intégral

Identifiants

Collections

Citation

Ingrid Voléry, Simona Tersigni. La masculinité hégémonique au crible de l’âge. Genre, sexualité & société, Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, 2015, Hégémonie, 〈http://gss.revues.org/3512〉. 〈10.4000/gss.3512〉. 〈hal-01627588〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

27