A empresa neoliberal: da ordem espontânea à ordem moral

Résumé : Le vocable de risques psychosociaux permet de qualifier de nouvelles souffrances au travail : tandis qu’au 19ème siècle la violence faite aux corps atteignait les âmes, les pressions exercées sur les esprits atteignent les corps. Cette terminologie devenue usuelle dans la langue managériale est cependant à double tranchants lorsqu’elle conduit à l’individualisation et à la dépolitisation des problèmes. Cette négation du politique est au cœur du projet néolibéral. Voilà pourquoi nous proposons d’analyser la cohérence idéologique de cette doctrine avant d’examiner en quoi les dispositifs managériaux au sein des grandes entreprises ont peut-être, au moins en partie, incorporé une vision de l’action humaine sans fin, sans volonté et sans plaisir.
Type de document :
Article dans une revue
Sociologias, Universidade Federal do Rio Grande do Sul, 2017, Trabalhadores, Sindicatos e a Transnacionalização da Militância, 19 (45), pp.230-256. 〈http://www.seer.ufrgs.br/index.php/sociologias/article/view/63668〉. 〈10.1590/15174522-019004511〉
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [11 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01628525
Contributeur : 2l2s Ul <>
Soumis le : vendredi 3 novembre 2017 - 16:04:30
Dernière modification le : samedi 4 novembre 2017 - 01:10:02
Document(s) archivé(s) le : dimanche 4 février 2018 - 14:30:28

Fichier

63668-312210-2-PB.pdf
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Identifiants

Collections

Citation

Anne Salmon. A empresa neoliberal: da ordem espontânea à ordem moral. Sociologias, Universidade Federal do Rio Grande do Sul, 2017, Trabalhadores, Sindicatos e a Transnacionalização da Militância, 19 (45), pp.230-256. 〈http://www.seer.ufrgs.br/index.php/sociologias/article/view/63668〉. 〈10.1590/15174522-019004511〉. 〈hal-01628525〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

253

Téléchargements de fichiers

32