Minorités actives et résilience dans la vie et l’œuvre de Serge Moscovici

Résumé : Nous décrirons d’abord les caractéristiques du modèle d’analyse des minorités actives et ses relations avec la théorie des représentations sociales chez Serge Moscovici. On définira de façon plus précise les éléments essentiels de sa théorisation, centrée sur la régénération cognitive des minorités (parvenir à une conduite consistance, fondée sur un nomos défini par l’intellectualisation/mise en images fortes d’une expérience de vie). Nous mettrons ensuite en relation cette dernière spécificité (nécessité de devenir une « minorité active ») avec la biographie de Moscovici en affirmant que l’on peut arrimer, à l’avenir, les théories de la résilience à celle des mouvements sociaux et des minorités actives.
Type de document :
Article dans une revue
Sociétés - Revue des sciences sociales et humaines, De Boeck 2015, 130 (4), pp.41 - 52 〈10.3917/soc.130.0041〉
Liste complète des métadonnées

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01628564
Contributeur : 2l2s Ul <>
Soumis le : vendredi 3 novembre 2017 - 16:45:24
Dernière modification le : samedi 4 novembre 2017 - 01:09:58

Identifiants

Collections

Citation

Jean-Marie Seca. Minorités actives et résilience dans la vie et l’œuvre de Serge Moscovici. Sociétés - Revue des sciences sociales et humaines, De Boeck 2015, 130 (4), pp.41 - 52 〈10.3917/soc.130.0041〉. 〈hal-01628564〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

18