École de la 2e chance, interprétation d'un dispositif qui évolue : au carrefour de l'insertion, entre rupture, reconnaissance et crise des identités : comment faire face aux changements ? - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2017

École de la 2e chance, interprétation d'un dispositif qui évolue : au carrefour de l'insertion, entre rupture, reconnaissance et crise des identités : comment faire face aux changements ?

Abstract

Within a second chance school, trainers express their difficulty to take responsibility of groups nowadays exclusively composed of young minors. This new phenomena is in part due to the early school leaving of the youngest and to the multiplicity of employment services that have been developed for the minors by the impulse of government directives. Trainers note a clear lack of interest from these teenagers, which are often sensitive and disconnected from the working life. They face inappropriate behaviours such as hostility, nonchalance and disrespect. Those instructors live in a state of professional uncertainty. They are concerned by their level of achievement in terms of educational outings and outcome of on-going projects as defined by funders and regional managers. They fear to face conflicting situations involving legal guardians and probation officers. They do not recognize themselves through those new missions. Their professional identity is weakened and their dedication is being severely tested when facing these changes. They are torn apart between norms, responsibilitiesand the specific needs required by different situations. In this context, it is required to redefine the meaning, value and the consistency of their professional work. They need to situate themselves between specified work and real work. New practical implications have tobe discovered. In this paper, trainers, directors and young professionals were interviewed. This work express their feelings, their needs as well as their expectations by summarizing their opinion and their hopes for their professional future. Based on these interviews as well asClaude Dubar’s work on shaping professional identities, this work provides suggestions to improve teaching, guidance to answer the continually evolving needs and innovative tools to support a constant evolving public.
Au sein d'une Ecole de la 2e chance, des formateurs expriment leurs difficultés à prendre en charge des groupes composés exclusivement de jeunes mineurs. C'est un phénomène nouveau lié en partie aux situations de décrochage scolaire des plus jeunes et à la multiplicité des dispositifs d'insertion professionnelle proposés prioritairement aux jeunes de 18 à 25 ans, sous l'impulsion des directives gouvernementales. Ils constatent le manque d'intérêt et d'implication de ces adolescents souvent fragiles et très éloignés du monde de l'emploi. Ils doivent faire face à des comportements inadaptés tels que l'agressivité, la nonchalance, le mépris. Ces formateurs traversent une réelle zone d'incertitude professionnelle. Ils sont anxieux par rapport à la réalisation des objectifs fixés par les financeurs et la direction régionale en matière de sorties positives, à l'aboutissement des projets engagés. Ils appréhendent de devoir faire face à des situations conflictuelles et souvent insolubles impliquant tuteurs légaux, éducateurs, conseillers de probation judiciaire. Ils ne se reconnaissent plus à travers ces nouvelles missions qui les déstabilisent : c'est leur identité professionnelle qui est malmenée. Confrontés à ces changements, leur implication est mise à rude épreuve. C'est dans ce contexte qu'émergent des identités en tension de ces formateurs, partagés entre des normes et des obligations, et l'injonction d'un positionnement spécifique dans un contexte particulier. Comment définir sens, valeur et cohérence et se situer entre travail prescrit et travail réel ? Comment retrouver de nouvelles formes d'implications possibles à l'heure où les changements viennent questionner le quotidien professionnel ? A travers cette démarche convoquant notamment les travaux de Claude Dubar au sujet de la construction des identités, des acteurs du monde " de l'insertion sociale et professionnelle ", acteurs institutionnels, formateurs, jeunes stagiaires ont été interviewés et ont verbalisé leurs ressentis, leurs besoins, leurs attentes en donnant leurs avis et leurs projections sur un avenir professionnel en mouvance. Les résultats de cette analyse convergent vers des propositions permettant un possible ajustement d'une pédagogie plus adaptée, vers des orientationssusceptibles de mieux correspondre aux besoins en constante évolution et encouragent à la construction de nouvelles alliances, d'outils plus innovants au service d'un public qui évolue.
No file

Dates and versions

hal-01650982 , version 1 (28-11-2017)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01650982 , version 1

Intranet access

Cite

Marie-Laure Bellora. École de la 2e chance, interprétation d'un dispositif qui évolue : au carrefour de l'insertion, entre rupture, reconnaissance et crise des identités : comment faire face aux changements ?. Sociologie. 2017. ⟨hal-01650982⟩
317 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More