Skip to Main content Skip to Navigation
Book section

Chapitre 7. La fabrique des tweets polémiques : l’exemple de la réforme pénale de juin-juillet 2014

Résumé : Extrait : Dans le cadre de notre enquête sur le partage d’information sur les réseaux socionumériques, nous avons constitué (après divers épurements) une base de données de plus de 17 millions de tweets comportant un lien vers un des 31 sites d’actualité finalement retenus, entre mai et octobre 20141. Puisque les internautes ont à partager un lien URL issu d’un site d’actualité et que souvent ce lien est accompagné du titre de l’article ou du message Twitter généré par le média lui-même pour assurer la promotion de son article, le commentaire des internautes autour du lien (avec ou sans le titre de l’article) – ce que nous appelons « discours d’escorte » (voir chapitre 2) – est forcément restreint.Si le dispositif Twitter pousse en soi à l’économie de moyens, puisqu’il n’offre aux internautes, au moment de notre étude, que 140 signes pour s’exprimer, la contrainte devient drastique quand il faut partager dans un tweet à la fois un lien URL, un titre d’article inform...
Document type :
Book section
Complete list of metadata

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01695209
Contributor : Rudy Hahusseau <>
Submitted on : Monday, January 29, 2018 - 10:34:29 AM
Last modification on : Friday, July 23, 2021 - 11:52:00 AM

Identifiers

Citation

Brigitte Sebbah, Arnaud Mercier, Romain Badouard. Chapitre 7. La fabrique des tweets polémiques : l’exemple de la réforme pénale de juin-juillet 2014. Arnaud Mercier; Nathalie Pignard-Cheynel. #info. Commenter et partager l'actualité sur Twitter et Facebook, Éd. de la Maison des sciences de l'homme, pp.229-268, 2018, 9782735123988; 9782735124053. ⟨10.4000/books.editionsmsh.11098⟩. ⟨hal-01695209⟩

Share

Metrics

Record views

298