Skip to Main content Skip to Navigation
Book section

Chapitre 10. Commenter et juger l’information sur Twitter grâce aux emojis et émoticônes

Résumé : Extrait : Shigetaku Kurita était un jeune ingénieur dans la compagnie japonaise de téléphonie NTT Docomo au moment où celle-ci a ouvert iMode, son premier service Internet pour téléphone, en 1999. L’idée est venue alors de créer une série d’images afin de permettre aux abonnés de lire et d’échanger rapidement certaines informations sur leur téléphone grâce à des dessins stylisés. L’ingénieur a été chargé d’inventer un jeu de 176 pictogrammes qui ont été appelés emoji, contraction du signe e signifiant l’image dans la langue japonaise, et de moji, lettre. Ces mots-images – en quelque sorte – ont été créés pour éviter les risques d’incommunication liés à la brièveté des messages possibles à l’époque, explique Shigetaku Kurita1, qui dit s’être inspiré à la fois des astuces graphiques utilisées dans les mangas et de la signalétique stylisée conçue pour les Jeux olympiques de Tokyo à destination des visiteurs étrangers. Au fil du temps, les premiers dessins en ...
Document type :
Book section
Complete list of metadatas

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01695217
Contributor : Rudy Hahusseau <>
Submitted on : Monday, January 29, 2018 - 10:36:20 AM
Last modification on : Tuesday, December 8, 2020 - 9:38:23 AM

Identifiers

Collections

Citation

Arnaud Mercier. Chapitre 10. Commenter et juger l’information sur Twitter grâce aux emojis et émoticônes. Arnaud Mercier; Nathalie Pignard-Cheynel. #info. Commenter et partager l'actualité sur Twitter et Facebook, Éditions de la Maison des sciences de l'homme, pp.315-337, 2018, 9782735123988; 9782735124053. ⟨10.4000/books.editionsmsh.11104⟩. ⟨hal-01695217⟩

Share

Metrics

Record views

184