Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Quel est l’impact de l’échantillonnage spatial des précipitations et de l’évapotranspiration potentielle sur le pouvoir prédictif d’un modèle hydrologique empirique ?

Résumé : Evaluer le pouvoir prédictif d’un modèle pluie-débit est crucial en hydrologie de surface car cela permet de borner les limites de son utilisation en extrapolation, autrement dit dans des conditions hydro-météorologiques et géographiques différentes de celles de la phase d’apprentissage du modèle. En outre, ce pouvoir prédictif est susceptible d’être dépendant de la connaissance climatique des bassins et de la complexité de la relation pluie-débit. Pour tester la réaction d’un modèle hydrologique empirique à la stratégie d’échantillonnage de ses variables d’entrée climatiques, une étude de sensibilité a été appliquée au modèle hydrologique global GR4J. Celui-ci a fait l’objet d’un calage dynamique en utilisant une information climatique d’origine et de densité spatiale variables pour le calcul de ses entrées atmosphériques (précipitations et évapotranspiration potentielle). Les hydrogrammes journaliers calculés après recalage ont été comparés aux hydrogrammes journaliers observés sur un échantillon de 148 bassins faisant l’objet d’un suivi hydrométrique dans la partie française du bassin Rhin-Meuse. Les résultats de l’analyse montrent que le modèle GR4J réagit fortement au changement d’entrées de précipitations (précipitations au poste vs précipitations distribuées) en améliorant la définition des paramètres et en identifiant mieux le comportement hydrologique du bassin modélisé en conditions jaugées comme en conditions non jaugées. A l’inverse, le modèle GR4J montre une insensibilité au changement de densité spatiale du réseau de postes météorologiques utilisé pour calculer l’évapotranspiration potentielle prescrite au modèle et ne tire donc pas partie d’une concentration de postes pour simuler les débits en conditions jaugées comme en conditions non jaugées.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

Cited literature [21 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01696846
Contributor : Loterr Ul <>
Submitted on : Tuesday, June 23, 2020 - 5:47:36 PM
Last modification on : Friday, November 27, 2020 - 3:07:31 AM
Long-term archiving on: : Thursday, September 24, 2020 - 6:44:14 PM

File

drogue_et_al_climatologie_2015...
Publisher files allowed on an open archive

Identifiers

  • HAL Id : hal-01696846, version 1

Collections

Citation

Gilles Drogue, Wiem Ben Khediri. Quel est l’impact de l’échantillonnage spatial des précipitations et de l’évapotranspiration potentielle sur le pouvoir prédictif d’un modèle hydrologique empirique ?. Climatologie, Association Internationale de Climatologie, 2015, 12, pp.1-24. ⟨hal-01696846⟩

Share

Metrics

Record views

74

Files downloads

83