Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

L’artiste et le “devoir absolu d’être un saint” : Gide face au soleil de Claudel

Résumé : Le jeune Gide a trouvé en Claudel, notamment vers 1905-1906, l’interlocuteur idéal pour nourrir sa réflexion sur la sainteté et l’art. Si Gide se révèle alors incapable de vraiment argumenter face à Claudel, La Porte étroite (1909) ainsi que les déclarations postérieures de Gide sur le caractère démoniaque de l’art ou encore sur la sainteté de Mallarmé, une vingtaine d’années plus tard, peuvent néanmoins apparaître comme autant de moyens pour lui de préciser sa position sur cette question du rapport entre l’art et la sainteté, en poursuivant son dialogue critique avec Claudel.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadata

Cited literature [2 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01699650
Contributor : Jean-Michel Wittmann <>
Submitted on : Friday, February 2, 2018 - 3:51:29 PM
Last modification on : Friday, June 4, 2021 - 3:43:16 AM
Long-term archiving on: : Thursday, May 3, 2018 - 11:33:15 AM

File

Gide-Claudel_JMW.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01699650, version 1

Collections

Citation

Jean-Michel Wittmann. L’artiste et le “devoir absolu d’être un saint” : Gide face au soleil de Claudel. Bulletin de la Société Paul Claudel, 2015, p. 57-69. ⟨hal-01699650⟩

Share

Metrics

Record views

106

Files downloads

259