Cliométrie de l’enseignement supérieur : une analyse expérimentale de la théorie de l’engorgement - Université de Lorraine Access content directly
Journal Articles Revue internationale des économistes de langue française Year : 2016

Cliométrie de l’enseignement supérieur : une analyse expérimentale de la théorie de l’engorgement

Abstract

L’objectif de cet article est d’analyser les stratégies des étudiants dans leurs choix scolaires et de tester expérimentalement, le modèle de l’engorgement [Diebolt, 2001]. Il reprend l’expérience menée lors d’un travail préliminaire paru en document de travail [Jaoul-Grammare, 2007a] et le complète par une analyse des choix selon les caractéristiques individuelles. Si l’expérimentation semble confirmer le modèle théorique en révélant une sensibilité au gain et au nombre de places disponibles mais une rationalité limitée lors des choix, l’étude menée permet d’affiner ces résultats en soulignant un impact significatif inversé du genre sur la prise en compte du risque ou du gain lors du choix.
No file

Dates and versions

hal-01725527 , version 1 (07-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01725527 , version 1

Cite

Claude Diebolt, Magali Jaoul-Grammare. Cliométrie de l’enseignement supérieur : une analyse expérimentale de la théorie de l’engorgement. Revue internationale des économistes de langue française, 2016, 1 (1), pp.149-170. ⟨hal-01725527⟩
122 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More