Traitement des infections à entérobactéries sécrétrices de BLSE : alternatives aux carbapénèmes - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2015

Treatment of infections with ESBL-producing Enterobacteriaceae: alternatives to carbapenems

Traitement des infections à entérobactéries sécrétrices de BLSE : alternatives aux carbapénèmes

Abstract

Contexte : Les entérobactéries sécrétrices de BLSE (EBLSE) sont un problème de santé publique car l’usage des carbapénèmes, traitement de référence de ces infections, est un facteur de risque de sélection de souches résistantes à ces antibiotiques. Suite aux nouvelles recommandations des sociétés européennes et françaises de microbiologie, des alternatives thérapeutiques basées sur l’utilisation d’antibiotiques actifs in vitro sont possibles. Cette étude évalue en pratiqueclinique l’utilisation des molécules alternatives aux carbapénèmes dans les infections à EBLSE.Méthode : Les patients infectés par une EBLSE au CHRU de Nancy entre mai 2014 et mai 2015 sont inclus. On recueille : données épidémiologiques, nature du traitement documenté, justification et nécessité de l’usage de carbapénème et issue de l’infection.Résultats : Cent trente-six patients sont inclus, avec 65% d’infections urinaires, 9,6% d’infections intra abdominales. Trente-huit patients sur les 60 patients traités par carbapénème n’avaient pas d’alternative thérapeutique. Ces 38 traitements sont justifiés par les données de l’antibiogramme (52,6%), la gravité clinique (44,7%), les comorbidités (44,7%), l’inoculum élevé (18,4%). Sur les 76 patients traités par une molécule alternative, 36 auraient dû recevoir une carbapénème en raison de la gravité clinique (38,9%), des comorbidités (47,2%), un fort inoculum (22,2%). Il n’y a pas de différence significative concernant le taux de décès imputable à l’infection à EBLSE selon traitement reçu (traitement justifié par carbapénème versus traitement alternatif non indiqué p=0,895, ou traitement alternatif justifié versus traitement par carbapénème non justifié p=0,936).Conclusion : Les carbapénèmes sont trop souvent prescrites quand des traitements alternatifs pourraient être utilisés et ne le sont parfois pas dans des situations où elles auraient dues l’être. La collaboration entre infectiologue, bactériologiste et clinicien doit être renforcée
Fichier principal
Vignette du fichier
BUMED_T_2015_BAUX_POMARES_ELISABETH.pdf (1.62 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01731672 , version 1 (14-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01731672 , version 1

Cite

Elisabeth Baux-Pomarès. Traitement des infections à entérobactéries sécrétrices de BLSE : alternatives aux carbapénèmes. Sciences du Vivant [q-bio]. 2015. ⟨hal-01731672⟩
125 View
1206 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More