Dispositifs intra-utérins en médecine générale en Lorraine. Etat des lieux des pratiques concernant les dispositifs intra-utérins, facteurs influençant leur prescription et leur pose par les médecins généralistes - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2011

Intra-uterine devices in general medicine in Lorraine. Inventory of practices on intrauterine devices, factors influencing their prescribing and insertion by general practitioners

Dispositifs intra-utérins en médecine générale en Lorraine. Etat des lieux des pratiques concernant les dispositifs intra-utérins, facteurs influençant leur prescription et leur pose par les médecins généralistes

Abstract

Intra Uterin devices (IUDs) are one of the most effective contraceptive method. Promoting IUDs would allow women greater control over their fertility. Access to the IUD?s should be facilitated particularly through by a better knewledge of its use among the general practitioners. We conducted a descriptive investigation by postal way in Lorraine to highlight the factors influencing prescription and IUD insertion. The participation rate was 60%, the number of respondents being 180. 23% of them prescribe IUDs, 8% insert them. Factors favoring the prescription of IUDs are: being a woman, following a gynecology training, whatever the type, and the practice of gynecology. Factor favoring the IUDs'insertion is the length of exercise. The barriers referred by practitioners are primarily lack of training, demand and time, a distorted picture of the role of general practitioner and forensic constraints.
Favoriser la contraception par Dispositifs intra-utérins, méthode contraceptive des plus efficaces, permettrait aux femmes de mieux contrôler leur fécondité. l'accès au DIU doit donc être facilité en particulier par une meilleure connaissance de son utilisation parmi les médecins généralistes. Nous avons réalisé une enquête descriptive par voie postale en Lorraine afin de mettre en évidence les facteurs influençant la prescription et la pose de DIU. Le taux de participation a été de 60%, l'effectif des répondants étant de 180. 23% d'entre eux prescrivent des DIU, et 8% les posent. Les facteurs favorisant la prescription de DIU sont: le fait d'être une femme, le suivi d'une formation continue de gynécologie, quelqu'en soit le type, ainsi que la pratique de la gynécologie. Le facteur favorisant la pose deDIU est l'ancienneté d?exercice. Les freins évoqués par les médecins sont principalement un défaut de formation, de demande, de temps, une image tronquée du rôle du médecin généraliste et des contraintes médicolégales
Fichier principal
Vignette du fichier
SCDMED_T_2011_VERBIZIER_ALICE_DE.pdf (737.84 Ko) Télécharger le fichier
Origin Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01731868 , version 1 (14-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01731868 , version 1

Cite

Alice De Verbizier. Dispositifs intra-utérins en médecine générale en Lorraine. Etat des lieux des pratiques concernant les dispositifs intra-utérins, facteurs influençant leur prescription et leur pose par les médecins généralistes. Sciences du Vivant [q-bio]. 2011. ⟨hal-01731868⟩
203 View
867 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More