Sédation pour détresse en phase terminale: enjeux éthiques revue de littérature et enquête auprès des soignants - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2005

Sedation for intractable distress in the dying : ethical implications : litterature review and survey of physicians and nurses

Sédation pour détresse en phase terminale: enjeux éthiques revue de littérature et enquête auprès des soignants

Abstract

Les patients en fin de vie peuvent présenter des symptômes réfractaires aux traitements habituels, pouvant nécessiter un recours à la sédation. Les définitions et les indications de la sédation varient selon les auteurs. Il est fondamental de définir ce qu'est la sédation en fin de vie, à qui elle s'adresse et comment la pratiquer car ces différences sémantiques, en apparence anodines, masquent des enjeux éthiques importants, dont le principal est de savoir s'il est éthique de prendre le risque d'abréger les jours du patient en le sédatant. Le principe du double effet permet de dépasser cette difficulté, mais la place de l'intention du praticien dans son application est critiquée par certains, qui nient le caractère objectivable de l'intention. Il nous semble cependant que l'intention laisse une trace dans la matérialité des faits qu'elle a inspirées, et qu'il est donc possible a posteriori d'évaluer l'intention première d'un praticien. Mais qu'en pensent les soignants ? Pour répondre à cette question nous avons réalisé une enquête sur la perception éthique de la sédation, auprès de médecins et infirmiers prenant en charge des patients en fin de vie en Lorraine. Leurs réponses nous montrent que les soignants attachent une grande importance à la notion d'intention. Pour eux, le médecin pratiquant la sédation ne doit jamais avoir l'intention de provoquer la mort du patient, et l'intention du praticien est un critère évaluable par une tierce personne. Nous pensons que le principe du double effet peut être utilisé légitimement pour résoudre les conflits éthiques résultant de la pratique de la sédation pour détresse en phase terminale.
Fichier principal
Vignette du fichier
SCDMED_T_2005_LEHEUP_BENOIT.pdf (4.4 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-01731951 , version 1 (14-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01731951 , version 1

Cite

Benoît Leheup. Sédation pour détresse en phase terminale: enjeux éthiques revue de littérature et enquête auprès des soignants. Sciences du Vivant [q-bio]. 2005. ⟨hal-01731951⟩
49 View
124 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More