Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

Détection et investigation des foyers épidémiques de dengue en Martinique: mise en place des enquêtes entomologiques et épidémiologiques autour des cas de dengue décembre 2003 - juillet 2005

Résumé : La dengue , maladie virale transmise par les moustiques du genre Aedes aegypti, est l'arbovirose la plus répandue dans le monde. Responsable de 50 à 100 millions de cas chaque année, elle représente un enjeu majeur de santé publique dans plus de 100 pays tropica ux où elle sévit sur un mode endémo-épidémique.Le plus souvent, la dengue est une maladie bénigne. Mais il existe des formes hémorragiques plus graves pouvant conduire au décès. Ces formes, plus fréquentes dans les pays d'Asie, sont apparues récemment dans la Caralbe et les Départements français d'Amérique où l'on craint des épidémies de plus en plusgraves. Or, en l'absence de vaccin et de traitement spécifique, le contrôle de la maladie ne peut se faire que par l'intermédiaire de moyens de lutte efficaces contre le moustique vecteur. Il est donc nécessaire que les pays touchés par cette maladie disposent d'un système de surveillance visant à détecter l'apparition de cas et de foyers épidémiques afin d'orienter les actions de démoustication qui permettront de circonscrire les foyers et de limiter les conséquences sanitaires d'une épidémie. En Martinique, le système de surveillance existe depuis le milieu des années Bû. En vingt ans, ce système .et devenu un élément clé pour le déclenchement d'alerte épidémique et l'orientation d'actions de contrôle.Le système actuel est basé sur le Psage (Programme de Surveillance d'Alerte et de Gestion des épidémies de dengue) qui formalise les critères d'intervention, les réponses à apporter en fonction du risque épidémique et le rôle de chacun des acteurs impliqués dans la surveillance et le contrôle de la dengue.Les investigations entomoloqiques et épidémiologiques autour des cas de dengue sont un maillon essentiel de ce système. Réalisées en période inter-épidémique, ces investigations, en complétant les données de surveillance recueillies par les services de soin, par des données de terrain, permettent de mettre enévidence de façon plus précoce toute apparition de foyers épidémiques.Initiées en décembre 2003 lors d'une épidémie survenue à Saint-Martin en Guadeloupe, ces investigations ont été développées et finalisées pendant prés de deux ans par la Cire et le service de Démoustication. Un an de test en Martinique a permis de dresser le bilan de ce projet innovant. Son intérêt dans la détectionprécoce d'épidémies a été confirmé à la veille de l'épidémie de 2005. On a également pu constater que les échanges techniques permanents entre la démoustication et la veille sanitaire lors des investigationspermettaient de renforcer la collaboration entre ces deux services , garantissant un fonctionnement optimal du systèm e de surveillance. Ces enquêtes sont, de plus, l'occasion de sensibiliser et de mobiliser lesmunicipalités et la population dans le cadre de la lutte intégrée contre le vecteur de la dengue. Dans un avenir proche, ces investigations seront développées en Guadeloupe et en Guyane et dans l'océan Indien à l'occasion d'ateliers spécifiques Antilles - Réunion/Mayotte organisés en 2007.
Document type :
Master thesis
Complete list of metadata

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01731953
Contributor : Colette Orange <>
Submitted on : Wednesday, March 14, 2018 - 2:36:23 PM
Last modification on : Friday, October 23, 2020 - 4:49:50 PM
Long-term archiving on: : Tuesday, September 4, 2018 - 7:07:27 AM

File

SCDPHA_T_2007_MALON_AURELIE.pd...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01731953, version 1

Citation

Aurélie Malon. Détection et investigation des foyers épidémiques de dengue en Martinique: mise en place des enquêtes entomologiques et épidémiologiques autour des cas de dengue décembre 2003 - juillet 2005. Sciences pharmaceutiques. 2007. ⟨hal-01731953⟩

Share

Metrics

Record views

48

Files downloads

568