Prise en charge des patients opérés de métastases hépatiques de cancers colorectaux. A propos de 107 patients opérés entre le 1 janvier 2000 et le 1 janvier 2010 - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2010

Surgery of colorectal liver metastasis: our experience about 107 patients during last decade

Prise en charge des patients opérés de métastases hépatiques de cancers colorectaux. A propos de 107 patients opérés entre le 1 janvier 2000 et le 1 janvier 2010

Abstract

La prise en charge des patients porteurs de métastases hépatiques de cancers colorectaux s'est profondément modifiée depuis une dizaine d'années environ. La chirurgie s'adresse actuellement à des patients présentant parfois des lésions hépatiques évoluées, nombreuses et bilatérales. L'amélioration des chimiothérapiesnéoadjuvantes ainsi que le développement des techniques d'embolisation portale, de destruction tumorale par radiofréquence notamment, permet à de plus en plus de patient de bénéficier d'une prise en charge chirurgicale, la seule à même d'espérer une survie à 5 ans de plus de 30% à 40% selon les séries.Notre série, portant sur la prise en charge de 107 patients ayant bénéficié d'une hépatectomie pour métastases hépatiques d'un cancer colorectal, a mis en évidence une morbidité faible (moins de 10% de complications sévères) avec une mortalité faible (moins de 3%). Les progrès réalisés dans ce domaine ont été importants, avec une hospitalisation de plus en plus souvent en secteur conventionnel de chirurgie et un risque de plus en plus faible de transfusion. Le principal écueil pour ces patients est le risque élevé de récidive, avec une survie sans récidive de 40% à 3 ans et de 25% à 5 ans dans notre série. L'analyse des facteurs influençant le pronostic du patient a mis en évidence l'influence de la marge d'exérèse histologique sur la pièce opératoire sur la survie globale à 3 ans (83% de survie globale à 3 ans pour une marge supérieure à 1 cm, 73% pour une marge comprise entre 0,5 et 1 cm, 63% pour une marge comprise entre 0,1 et 0,5 cm, et 35% pour une marge positive ou inférieure à 0,1cm).Des études supplémentaires, cliniques et fondamentales sont indispensables, notamment dans le domaine des chimiothérapies, afin d'augmenter encore le taux de résécabilité initiale et secondaire, mais également pour diminuer le risque de récidive qui reste encore très élevé dans notre série comme dans la bibliographie. La croissance tumorale après embolisation portale, l'hépatotoxicité des chimiothérapies d'induction, la conduite à tenir en présence d'une marge positive et le suivi des patients après hépatectomies sont autant de sujet qui posent des questions actuellement non résolues.
Fichier principal
Vignette du fichier
SCDMED_T_2010_BILBAULT_FLORIAN.pdf (4.03 Mo) Télécharger le fichier
Origin Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01731962 , version 1 (14-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01731962 , version 1

Cite

Florian Bilbault. Prise en charge des patients opérés de métastases hépatiques de cancers colorectaux. A propos de 107 patients opérés entre le 1 janvier 2000 et le 1 janvier 2010. Sciences du Vivant [q-bio]. 2010. ⟨hal-01731962⟩
43 View
492 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More