Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

Influence de la variabilité des glycoprotéines d'enveloppe du virus de l'hépatite B sur la clairance de l'Ag HBs chez des patients co-infectés par le VIH suivis au CHU de Nancy

Résumé : En raison de modes de contamination similaires, environ 7% des patients infectés par le virus del'immunodéficience humaine (VIH) présentent des marqueurs d'infection chronique par le virus del'hépatite B (VHB). Les interactions entre le VIH et le VHB, le système immunitaire et les traitementsantirétroviraux sont complexes et aucun traitement à ce jour n'est capable d'éradiquer ces deux virus.L'objectif thérapeutique dans la prise en charge de l'hépatite B chronique chez des patients co-infectésVIH/VHB est identique à celui des mono-infectés VHB, c'est-à-dire obtenir la négativation del'AgHBs. Notre objectif est d'étudier l'impact de la variabilité des glycoprotéines d'enveloppe du VHBsur la clairance de l'AgHBs chez des patients co-infectés VIH/VHB traités par analoguesnucléos(t)idiques efficaces sur le VHB.Quatorze patients co-infectés VIH/VHB (de génotype A, D ou E) ont été inclus dont quatre ayantprésenté une clairance de l'AgHBs et dix ayant un AgHBs persistant (patients non répondeurs). Laséquence nucléotidique des gènes S et préS du VHB a été obtenue par séquençage direct.Les données ont été comparées à une cohorte de patients mono-infectés par le VHB. L'antigénicité desglycoprotéines d'enveloppe du VHB a été étudiée par prédiction bio-informatique (logiciel Antheprot).L'analyse phylogénique montre une association entre les souches B du VIH et les souches A ou D duVHB, et entre les souches CRF02-AG du VIH et E du VHB.De fréquentes mutations diminuant l'antigénicité ont été observées dans les domaines S et préS despatients présentant une persistance de l'AgHBs. Par exemple, la mutation T57I de la protéine S,associée à une diminution de l'antigénicité prédite, a été observée exclusivement chez 3 des 4 patientsde génotype E présentant un AgHBs persistant. Le taux de mutations tend à être plus important chezles patients porteurs de VHB de génotype E comparé au génotype A (1,5.10-2 vs. 9,38.10-3).Nos résultats suggèrent un lien entre la persistance de l'AgHBs et deux signatures moléculaires(mutations S210R et T57I) observées chez les co-infectés non répondeurs porteurs d'une souche degénotype A ou de génotype E. De nombreuses mutations associées à une diminution de l'antigénicitéde l'enveloppe du VHB pourraient influencer le pronostic de l'hépatite B chez ces patients co-infectés.
Document type :
Master thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [100 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01732168
Contributor : Colette Orange <>
Submitted on : Wednesday, March 14, 2018 - 2:47:19 PM
Last modification on : Friday, October 23, 2020 - 4:49:52 PM
Long-term archiving on: : Tuesday, September 4, 2018 - 8:31:21 AM

File

BUPHA_T_2015_DUDA_ALAIN.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01732168, version 1

Citation

Alain Duda. Influence de la variabilité des glycoprotéines d'enveloppe du virus de l'hépatite B sur la clairance de l'Ag HBs chez des patients co-infectés par le VIH suivis au CHU de Nancy. Sciences pharmaceutiques. 2015. ⟨hal-01732168⟩

Share

Metrics

Record views

58

Files downloads

307