Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

Etat des lieux de la formation, de la pratique actuelle et des perspectives d'avenir de l'échographie dans les services d'urgences de Lorraine en 2013

Résumé : Introduction : La pratique de l’échographie au chevet du patient est en plein essor au sein des services d’urgences. De nombreuses publications ont démontré l’intérêt de cette pratique et ont détaillé ses multiples applications aux urgences. L’objectif de cette étude est de réaliser un état des lieux de la formation, de la pratique actuelle et des perspectives d’avenir de l’échographie au sein des services d’urgences de Lorraine en 2013.Matériel et méthode : Nous avons réalisé une étude transversale, observationnelle, descriptive, et multicentrique dans tous les services d’urgences de Lorraine au cours du premier semestre 2014. Un premier questionnaire papier a été adressé à chaque chef de service d’urgences de Lorraine par voie postale, un second questionnaire a été adressé nominativement à l’ensemble des médecins urgentistes exerçant en Lorraine.Résultats : 52% (11/21) des SU et 60% (148/248) des médecins urgentistes interrogés ont participé à l’étude. Plus de la moitié des SU répondeurs sont équipés d’un échographe (6/11 soit 54%) et plus d’un tiers des SU répondeurs (4/11 soit 36%) envisagent d’acquérir ou de compléter leur matériel échographique. Il existe un lien entre équipement des SU et activité annuelle. 80% des SU prenant en charge plus de 30000 patients par an sont dotés d’un échographe. L’âge médian des médecinsrépondeurs est de 40,5 ans. 45% des médecins ayant participé à l’étude sont formés à la pratique de l’échographie. La médiane des médecins formés est de 8 dans les services équipés. 63% des médecins ont suivi une formation universitaire à l’échographie (DIU module urgence et DIU TUSAR). 65% des médecins souhaitent se former ou compléter leur formation à l’échographie. 77% d’entre eux désirent suivre une formation universitaire. L’âge médian des médecins souhaitant se former àl’échographie est de 38 ans.Conclusion : En 2013, plus de la moitié des SU de Lorraine sont équipés d’un échographe et près de la moitié des médecins urgentistes sont formés à l’échographie. Un tiers des SU projette d’acquérir un échographe et les deux-tiers des médecins urgentistes souhaitent se former à l’échographie. Les jeunes médecins sont les plus demandeurs de formation et souhaitent en majorité suivre une formation universitaire à l’échographie
Document type :
Master thesis
Complete list of metadata

Cited literature [128 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01732182
Contributor : Colette Orange <>
Submitted on : Wednesday, March 14, 2018 - 2:47:59 PM
Last modification on : Friday, October 23, 2020 - 4:49:52 PM
Long-term archiving on: : Tuesday, September 4, 2018 - 8:32:40 AM

File

BUMED_T_2015_JAUD_FISCHER_COLI...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01732182, version 1

Citation

Coline Jaud-Fischer. Etat des lieux de la formation, de la pratique actuelle et des perspectives d'avenir de l'échographie dans les services d'urgences de Lorraine en 2013. Sciences du Vivant [q-bio]. 2015. ⟨hal-01732182⟩

Share

Metrics

Record views

77

Files downloads

363