Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

Ratio plasma frais congelé/concentrés erythrocytaires : pertinence des pratiques transfusionnelles au CHU de Nancy en 2012

Résumé : Introduction : La diffusion du ratio paritaire PFC/CE en France et dans le monde s'est faite sous l'influence d'une littérature abondante. La diffusion de cette stratégie thérapeutique en dehors des recommandations expose à l'augmentation des prescriptions inappropriées, coûteuses et à risques. Disposant depuis juin 2012 d'un référentiel validé par l'ANSM, la pertinence des prescriptions de 1 : 1 doit être évaluée par rapport aux indications retenues.Méthodes : Etude rétrospective descriptive monocentrique menée sous forme d'une revue de pertinence des prescriptions simultanées de PFC et CE pendant une année dans le service d'anesthésie réanimation chirurgicale du CHU Nancy. Les patients étaient identifiés à partir des listings de l'Etablissement Français du Sang. Le recueil des données s'est fait à partir des dossiers médicaux, dossiers d'anesthésie et transfusionnels.Résultats : 108 patients étaient inclus dans l'étude, après exclusion des dossiers incomplets, des patients sous traitement anticoagulant, et/ou présentant un antécédent de cirrhose évoluée ou porteurs d'un déficit en facteur de la coagulation. La moyenne d'âge était de 49,9 ± 20 ans [15,3-87,8]. Le sexe ratio homme/femme était de 1,09. Le score IgS II allait de 0 à 109 avec une médiane de 23. Le ratio PFC/CGR moyen était de 0,9 ±0,6. Un taux de prescriptions non pertinentes de 45 % était mis en évidence. 40 % des patients transfusés en ratio 1 :1 n'avaient pas de risque de saignement incontrôlé. Pour 35 % le risque de saignement était l'hémorragie intracrânienne. Le premier site transfusionnel était le bloc opératoire de neurochirurgie avec 39 % des prescriptions en 1 :1, pertinentes dans 43 % des cas. Les autres sites qui prescrivaient le plus de 1 :1 étaient les blocs opératoires de chirurgie orthopédique et viscérale avec un taux respectif de pertinence de 40 et 30 %. Le premier motif de transfusion paritaire était la complication hémorragique per opératoire dans 48% des cas (35% de choc per opératoire et 13% de transfusions per opératoires sans signe de choc). Le taux de transfusion massive justifiant le recours au 1 : 1 était de 37 %. Les prescriptions étaient pertinentes à 68 % en réanimation chirurgicale (65% de chochémorragique traumatique), à 100 % au déchoquage et à la maternité (85% d'hémorragie de ladélivrance).Conclusion : Ce travail révèle un taux élevé de prescriptions du ratio paritaire PFC/ CE non pertinentes avec une grande variabilité inter-service. Les mesures d'amélioration proposées sont : la communication des résultats, la diffusion des recommandations, la mise au point de protocoles au niveau de chaque site transfusionnel. Les prescriptions insuffisantes de PFC n'ont pas été évaluées au cours de ce travail. Cette étude réalisée dans une démarche d'assurance de la qualité de soins doit servir de référence pour une prochaine évaluation de nos stratégies transfusionnelles
Document type :
Master thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [67 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01732186
Contributor : Colette Orange <>
Submitted on : Wednesday, March 14, 2018 - 2:48:09 PM
Last modification on : Friday, October 23, 2020 - 4:49:52 PM
Long-term archiving on: : Tuesday, September 4, 2018 - 8:22:02 AM

File

BUMED_T_2013_BELHADJ_TAHAR_NOU...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01732186, version 1

Citation

Nouria Belhadj-Tahar. Ratio plasma frais congelé/concentrés erythrocytaires : pertinence des pratiques transfusionnelles au CHU de Nancy en 2012. Sciences du Vivant [q-bio]. 2013. ⟨hal-01732186⟩

Share

Metrics

Record views

33

Files downloads

48