Tomoscintigraphie de perfusion cérébrale dans l'épilepsie lobaire temporale pharmacorésistante : comparaison des différentes méthodes d'analyse - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2007

Perfusion Brain Photon Emission Computed Tomography in Temporal Epilepsy : comparison of different ways of image processing

Tomoscintigraphie de perfusion cérébrale dans l'épilepsie lobaire temporale pharmacorésistante : comparaison des différentes méthodes d'analyse

Abstract

Brain perfusion SPECT allows ictal cerebral blood flow increase into the epileptic focus (hyperperfusion) to be localised Comparative visual analysis (Visual - FBP) might be enhanced by subtraction SPECT Coregistered to MRI (SISCOM - FBP) and by iterative reconstruction methods that improve spatial resolution (Visual - OSEM). Goal : Evaluate accuracy in determining the involved temporal lobe (right or left) and the inter-observer reproducibility for precise localization in precisely locating of temporal and extra-temporal foci, by comparing 3 image processing methods in patients with a definite temporal lobe epilepsy. Results : A high accuracy was documented for both Visual- FBP and SISCOM - FBP (between 80 and 87 %). This accuracy was lower for Visual - OSEM (about 70 %). The total number of detected foci was greater with Visual- FBP (n = 54) and SISCOM - FBP (n = 58) than Visual- OSEM (n = 30). Inter-observer reproducibility was greater with Visual - FBP (52 %), when compared with SISCOM - FBP (43 %) and especially with Visual- OSEM (23%). Conclusion : Conventional reconstruction methods, with or without SISCOM technique, seem to be the more accurate and reproducible ones. Iterative reconstruction methods should be optimized before clinical use.
La tomoscintigraphie d'émission monophotonique de perfusion cérébrale permet de localiser des modifications percritiques de la perfusion cérébrale (hyperperfusion) au sein d'une zone cérébrale responsable de la crise d'épilepsie (foyer épileptogène). L'analyse visuelle comparative (Visuelle - FBP) pourrait être améliorée par la soustraction des images critique et intercritique, puis la fusion à l'IRM (Visuelle SISCOM), et par des techniques de reconstruction itérative (Visuelle - OSEM) pouvant améliorer nettement la résolution spatiale. But de l'étude : Comparer ces 3 techniques d'analyse dans une population de patients avec une épilepsie temporale authentifiée pour : 1. évaluer l'exactitude dans la détermination du lobe temporal impliqué (gauche ou droit); 2. évaluer la reproductibilité entre 2 observateurs pour la localisation précise des foyers temporaux et accessoires. Résultats : L'exactitude était élevée pour les 2 observateurs avec les techniques Visuelle - FBP et SISCOM - FBP (entre 80 et 87 %), et plus basse avec la technique Visuelle OSEM (proche de 70 %). Le nombre total de foyers détectés était plus important avec Visuelle - FBP (n = 54) et SISCOM - FBP (n = 58) qu'avec Visuelle - OSEM (n = 30). La reproductibilité inter-observateurs de la localisation des foyers était aussi plus importante avec Visuelle - FBP (52 %), qu'avec SISCOM - FBP (43 %) et surtout qu'avec Visuelle - OSEM (23 %). Conclusion : Les techniques visuelles conventionnelles, avec ou sans soustraction et fusion d'images (SISCOM), semblent les plus précises et les plus reproductibles. L'utilisation des reconstructions itératives devra être optimisée pour être utilisable en pratique clinique.
Fichier principal
Vignette du fichier
SCDMED_T_2007_BEN_MAHMOUD_SINAN.pdf (5 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-01732381 , version 1 (14-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01732381 , version 1

Cite

Sinan Ben Mahmoud. Tomoscintigraphie de perfusion cérébrale dans l'épilepsie lobaire temporale pharmacorésistante : comparaison des différentes méthodes d'analyse. Sciences du Vivant [q-bio]. 2007. ⟨hal-01732381⟩
27 View
411 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More