Impact of dosimetric and clinical parameters on sides effects in cervix cancer patients treated with 3D pulse-dose-rate utero-vaginal intracavitary brachytherapy : a french unicentric cohorte - Archive ouverte HAL Access content directly
Master Thesis Year : 2013

Impact of dosimetric and clinical parameters on sides effects in cervix cancer patients treated with 3D pulse-dose-rate utero-vaginal intracavitary brachytherapy : a french unicentric cohorte

Impact des facteurs cliniques et dosimétriques sur le contrôle local de la curiethérapie utéro-vaginale intra-cavitaire à bas débit de dose pulsée dans les cancers du col de l'utérus. Cohorte de l'Institut de Cancérologie de Lorraine

(1)
1
Jean-Christophe Faivre

Abstract

Introduction : l'objectif est d'évaluer l'existence d'une association entre les paramètres cliniques et thérapeutiques sur la survie sans événement local et décrire les résultats en terme de tolérance des patientes pris en charge par curiethérapie endocavitaire utéro-vaginale 3D à débit de dose pulsée dans la cohorte de l'Institut de Cancérologie de Lorraine entre 2005 et 2011 pour un cancer du col de l'utérus.Méthodes : les patientes étaient atteintes de carcinome épidermoïdes (78 %), enbon état général (OMS 1 et 2) (83 %) majoritairement de stades FIGO IB2 à II (81 %).Soixante dix neuf pourcents des patientes avaient bénéficié d'une chimiothérapieconcomitante à la radiothérapie externe. Trente sept pourcents des patientes ontbénéficié d'une chirurgie après l'irradiation. Les données ont été recueillies demanière prospective.Résultats : Le suivi médian des 162 patientes était de 27 mois. La curiethérapieintra-cavitaire utéro-vaginale à débit pulsée était réalisée avec une dose médiane aupoint A EQD2 de 65,3 Gy alpha/bêta10, une D90 du CTV HR et une D100 du CTV HR à 25,9 alpha/bêta10 et 62,7 Gy alpha/bêta10 respectivement. Les D2cc et D0,1cc étaient de 65,8 (+/- 6,4) et 77,7 (+/- 29,9) Gy alpha/bêta3 au niveau vésical et de 53,8 (+/- 5,3) et 58,0 (+/- 8,4) Gyalpha/bêta3 au niveau rectal. Les survies globale, spécifique et sans événement local à 24 mois étaient de 81,2 % (IC 95 % 73,5 ; 86,8), 83,7 % (IC 95 % 76,2 ; 89,0) et 88,1 % (IC 95 % 81,1 ; 92,6) respectivement. La survie sans événement local était corrélée au stade FIGO et à la réalisation d'une chirurgie post-irradiation ainsi qu'une dose au point A EQD2 supérieure à 68 Gy alpha/bêta3. On note 3 effets secondaires de grade 3 à 24 mois : une sténose colique, une sténose grêlique, une sténose urétérale et une fistule vésicale de grade 4.Conclusion : la curiethérapie utéro-vaginale à bas débit de dose pulsée est sûre etefficace. Les résultats de notre cohorte sont comparables aux données publiées
Fichier principal
Vignette du fichier
BUMED_T_2013_FAIVRE_JEAN_CHRISTOPHE.pdf (861.1 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01732428 , version 1 (14-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01732428 , version 1

Cite

Jean-Christophe Faivre. Impact des facteurs cliniques et dosimétriques sur le contrôle local de la curiethérapie utéro-vaginale intra-cavitaire à bas débit de dose pulsée dans les cancers du col de l'utérus. Cohorte de l'Institut de Cancérologie de Lorraine. Sciences du Vivant [q-bio]. 2013. ⟨hal-01732428⟩
18 View
58 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More