Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

Traitement des lésions artérielles chez les toxicomanes

Résumé : Les complications artérielles chez les toxicomanes sont rares. Leur apparition peut engager le pronostic vital du patient et présenter un risque majeur d'amputation. L'injection de produit à haute toxicité cellulaire induit une nécrose septique de la paroi artérielle et des tissus de voisinage; elle est fréquemment responsable d'hémorragie aiguë. Les données de la littérature concernant le traitement chirurgical sont controversées. Le but de notre étude était d'analyser les résultats immédiats et à moyen terme de la prise en charge chirurgicale de ces lésions artérielles. Entre janvier 2005 et avril 2012, 31 toxicomanes (4 femmes; 31,4 ± 7,2 ans) présentant 33 atteintes artérielles étaient traités. Quinze présentaient un faux anévrysme huméral, 13 fémoral et 3 axillaire.Deux souffraient d'une thrombose artérielle. Les manifestations cliniques étaient : une hémorragie aiguë (16) ; un syndrome septique (7) ; une masse pulsatile (6) et la présence d'une ischémie aiguë (4). Une revascularisation "in situ" a été réalisée dans 20 cas, 15 par un pontage (9 veineux ; 6 prothétiques) ; 2 par patch veineux ; 2 par une fermeture directe, et 1 par transposition de l'artère fémorale superficielle sur l'artère fémorale profonde. Une revascularisation par un pontage extraanatomique a été établie dans 6 cas (4 veineux ; 2 prothétiques). Les autres techniques employées ont été la ligature simple (5) et le traitement médical (2). Deux patients ont bénéficié d'un geste complémentaire par lambeau pédiculé épigastrique musculocutané afin de combler la perte de substance. Le taux de réintervention précoce est de 38,7 % à 30 jours (12), en raison d'une hémorragie sur lâchage de suture en milieu septique (6), d'une thrombose de pontage (5) et d'une ischémie aiguë suite à la ligature. Ces complications sont survenues sur des membres ayant bénéficié majoritairement d'une revascularisation anatomique (9). Six revascularisations extra-anatomiques ont dû être réalisées en seconde intention. Le suivi moyen était de 8,6 mois (1-73,5 mois), 15 patients ont été perdus de vue à 6 mois. Les patients ont été suivi par échodoppler et /ou angioscanner. Les perméabilités actuarielles primaires et secondaires à 1, 3 et 6 mois étaient respectivement de 61, 46, 46 et 91, 81, 71 %. Le taux de sauvetage de membres était de 100 %. Notre étude révèle la difficulté de prise en charge de ces lésions artérielles. L'état septique local et général est en grande partie responsable des complications précoces. La restauration artérielle par pontages extra-anatomiques permet d'être à distance de l'infection. Cette technique peut être associée à un lambeau de couverture
Document type :
Master thesis
Complete list of metadata

Cited literature [17 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01732514
Contributor : Colette Orange <>
Submitted on : Wednesday, March 14, 2018 - 3:04:39 PM
Last modification on : Friday, October 23, 2020 - 4:50:04 PM
Long-term archiving on: : Tuesday, September 4, 2018 - 12:06:38 PM

File

BUMED_T_2013_DEVECIOGLU_MUHAME...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01732514, version 1

Citation

Muhamet Devecioglu. Traitement des lésions artérielles chez les toxicomanes. Sciences du Vivant [q-bio]. 2013. ⟨hal-01732514⟩

Share

Metrics

Record views

24

Files downloads

37