Performances diagnostiques des tomoscintigraphies myocardiques de stress, réalisées avec une caméra à semi-conducteurs et de faibles doses de Sestamibi - 99m Tc, pour détecter les patients ayant des sténoses coronaires - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2013

Diagnostic performance of stress myocardical perfusion imaging when using a semiconductor camera and a low dose protocol for detecting patients with coronary stenosis

Performances diagnostiques des tomoscintigraphies myocardiques de stress, réalisées avec une caméra à semi-conducteurs et de faibles doses de Sestamibi - 99m Tc, pour détecter les patients ayant des sténoses coronaires

Abstract

INTRODUCTION : Les nouvelles gamma-caméras à semi-conducteurs (CZT) permettentd'améliorer la qualité d'image des tomoscintigraphies myocardique (TSM), et, compte tenu de leur forte sensibilité de détection, permettent également de diminuer les durées d'acquisitions et les activités des radiopharmaceutiques injectés. Il est ainsi possible de réaliser des examens très peu irradiants mais dont on ne connaît pas encore précisément les performances diagnostiques. Le but de cette étude était d'évaluer les performances diagnostiques des TSM de stress, réalisées avec une caméra CZT et de faibles activités injectées, pour identifier les patients ayant des sténoses coronaires. MATÉRIEL ET MÉTHODES : Nous avons analysé rétrospectivement une série de TSM réalisées en routine sur une caméra CZT (D-SPECT) avec un protocole stress-repos en un jour et de faibles doses de Sestamibi-99mTc (120 MBq pour le stress et 360 MBq au repos pour un individu de 75 kg). Une première population de patients ayant bénéficié d'une coronarographie dans la même période (délai < 3 mois) a été considérée pour évaluer les performances diagnostiques dans l'identification des patients avec sténose(s) coronaire(s) (> 50 % de réduction du diamètre). Une deuxième population de patients à faible probabilité pré-test de maladie coronaire (< 10 %) a également été considérée afin d'évaluer le taux de normalité. Les TSM ont été analysées par une méthode consensuelle. RÉSULTATS : L'étude de corrélation avec les données coronarographiques a porté sur 118 patients (64±11 ans, 81 % d'hommes, 30 % d'obèses) dont 69 % avaient une ou plusieurs sténose(s) coronaire(s). Un test pharmacologique au dipyridamole a été réalisé dans 29 % des cas et un test d'effort seul dans les 71 % restants. Les sensibilités, valeur prédictive positive et précision diagnostique pour identifier les patients avec sténose(s) coronaire(s) étaient de respectivement de 85 %, 83 % et 78 %, et ces valeurs n'étaient pas influencées par le sexe et l'obésité. Le taux de normalité était de 96 % chez les 74 patients du groupe à faible probabilité pré-test. La dose efficace était en moyenne de 4,87 ± 1,36 mSv chez les patients ayant eu la coronarographie, dont 96 % ont eu à la fois des acquisitions de stress et de repos. Cette dose était de 1,94 ± 1,50 mSv dans le groupe à faible probabilité, dont 70 % ont eu uniquement des acquisitions de stress. CONCLUSION : Les TSM de stress, réalisées avec une caméra CZT et de faiblesactivités injectées, ont une très bonne valeur diagnostique, y compris dans des populations jusqu'alors considérées à haut risque d'artéfacts (obèses, femmes), tout en permettant une réduction majeure de l'irradiation corporelle
Fichier principal
Vignette du fichier
BUMED_T_2013_PERRIN_MATHIEU.pdf (2.1 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01732701 , version 1 (14-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01732701 , version 1

Cite

Mathieu Perrin. Performances diagnostiques des tomoscintigraphies myocardiques de stress, réalisées avec une caméra à semi-conducteurs et de faibles doses de Sestamibi - 99m Tc, pour détecter les patients ayant des sténoses coronaires. Sciences du Vivant [q-bio]. 2013. ⟨hal-01732701⟩
8 View
34 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More