Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

Intérêt de l'étude de la microcirculation par spectroscopie en proche infrarouge dans la chirurgie majeure de l'aorte abdominale

Résumé : INTRODUCTION La chirurgie de l’aorte abdominale est une chirurgie à haut risque pourlaquelle l’évaluation préopératoire détermine principalement l’état macrocirculatoire despatients. La spectroscopie en proche infrarouge (NIRS) est une méthode non invasived’exploration de la microcirculation en utilisant des paramètres d’oxygénation. Notrehypothèse de travail était que cette technique permettrait de détecter des anomaliesmicrocirculatoires préopératoires augmentant le risque de survenue de complicationspostopératoires.MATERIELS ET METHODES C’est une étude pilote observationnelle monocentriqueincluant des patients de chirurgie programmée de l’aorte abdominale. Les caractéristiquesdes patients, leurs données biologiques et hémodynamiques étaient recueillies. Un capteurde NIRS placé sur l’éminence thénar mesurait la saturation tissulaire en oxygène (StO2). Untest d’occlusion vasculaire (TOV) permettait d’obtenir les pentes d’occlusion (?occlu), dereperfusion (?reperf), l’aire sous la courbe (AUC) de l’hyperhémie et le THI (TissuHemoglobin Index). Ces données ont été comparées à celles de 11 volontaires sains(groupe témoin). Données exprimées en médiane [extrêmes], tests non paramétriques.RESULTATS 64 TOV de 24 patients ont été analysés. Alors que les donnéeshémodynamiques étaient similaires entre les 2 groupes, ?occlu (%/min) était plus raide avec-15,3 [-27,5 : -11,4] dans le groupe témoins versus -12 [-19,3 ; -6,5] dans le groupe patients(p=0,038). THI et ?reperf diminuaient entre le préopératoire et J+3 postopératoire avecrespectivement 13,7UA [9,2;17,9] versus 11[7,7 ;14,5] (p=0,0001) et 4,5[1,6 ;8,1] versus3[1,8;4,7] (p=0,008). Les données de la NIRS n’étaient pas différentes entre les 11 patientsayant eu des complications postopératoires et les autres patients.DISCUSSION Malgré leur terrain vasculaire, les patients opérés d’une chirurgie de l’aorteabdominale ne présentent que peu d’altérations microcirculatoires mesurées par la NIRS enpréopératoire. Les modifications postopératoires pourraient être en rapport avecl’inflammation induite. Des explorations par des études et des techniques complémentairesseraient néanmoins nécessaires, du fait de l’incidence en constante augmentation desatteintes vasculaires et du haut risque de complications postopératoires
Document type :
Master thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [62 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01732783
Contributor : Colette Orange <>
Submitted on : Wednesday, March 14, 2018 - 3:18:34 PM
Last modification on : Friday, May 1, 2020 - 3:36:09 PM
Long-term archiving on: : Tuesday, September 4, 2018 - 5:50:39 PM

File

BUMED_T_2015_MINART_AURELIE.pd...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01732783, version 1

Citation

Aurélie Minart. Intérêt de l'étude de la microcirculation par spectroscopie en proche infrarouge dans la chirurgie majeure de l'aorte abdominale. Sciences du Vivant [q-bio]. 2015. ⟨hal-01732783⟩

Share

Metrics

Record views

23

Files downloads

164