Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

Facteurs prédictifs d'apnées obstructives du sommeil chez des patients diabétiques et/ou obèses. A propos de 161 observations

Résumé : Introduction : Les apnées obstructives du sommeil sont devenues un problème de santé publique, en raison tout d'abord de leur incidence (5% de la population générale et jusqu'à 50% des sujets présentant une obésité sévère) mais également en raison du risque métabolique et cardiovasculaire qui leur est associé. Au delà du poids, la répartition corporelle de la masse grasse (MG) semble être un déterminant important pour prédire l'existence et la sévérité d'apnées obstructives du sommeil.Méthodes : Nous avons étudié la composition corporelle par mesures anthropométriques et absorptiométrie biphotonique (DEXA) chez 161 sujets (49 hommes et 112 femmes) obèses et / ou diabétiques, ayant également bénéficié d'un dépistage d'apnées du sommeil par polygraphie ventilatoire dans le service de diabétologie, maladies métaboliques et nutrition du CHU de Nancy.Résultats : L'analyse bivariée des paramètres clinico-biologiques révèlent que l'IAH (indice d'apnée-hypopnée) est significativement corrélé au tour de cou, tour de taille (uniquement chez les femmes) à l'existence d'un diabète de type 2, à l'HTA, à l'âge, au sexe masculin mais pas à l'IMC. L'analyse bivariée de la composition corporelle révèle que l'IAH est significativement corrélé à la MG abdominale et au rapport MG abdominale / MG des membres inférieurs chez les femmes et significativement corrélé à la MG abdominale ainsi qu'à la MG du corps entier chez les hommes. En analyse multivariée, l'IAH est indépendamment corrélé chez les femmes à l'âge, àl'existence d'un diabète de type 2, au tour de taille, à l'IMC, à la MG abdominale et aurapport MG abdominale / MG des membres inférieurs et chez les hommes à l'âge, au tour de taille, à la MG abdominale et au rapport MG totale / masse totale. En revanche, il nexiste pas de corrélation entre IAH et MG cervicale ou le tour de cou, chez les hommes comme chez les femmes.Conclusion : L'obésité androïde est un meilleur facteur prédictif d'apnées obstructives du sommeil que la MG totale alors qu'il n'existe pas de corrélation entre IAH et MGoropharyngée, MG cervicale ou tour de cou. La MG abdominale est très certainementimpliquée dans physiopathologie des apnées obstructives du sommeil. Si le dépistage doit être systématique dans les sous-populations d'obèses sévères du fait de sa forte prévalence, le dépistage doit aussi être proposé aux sujets en surpoids ou présentantune obésité plus modérée, si celle-ci est abdominale. L'existence d'une corrélationsignificative et indépendante entre IAH et diabète de type 2 incite également au dépistage chez les sujets diabétiques
Document type :
Master thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [223 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01732802
Contributor : Colette Orange <>
Submitted on : Wednesday, March 14, 2018 - 3:19:29 PM
Last modification on : Friday, October 23, 2020 - 4:50:37 PM
Long-term archiving on: : Tuesday, September 4, 2018 - 6:21:18 PM

File

SCDMED_T_2011_DANTELLE_PAULINE...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01732802, version 1

Citation

Pauline Dantelle. Facteurs prédictifs d'apnées obstructives du sommeil chez des patients diabétiques et/ou obèses. A propos de 161 observations. Sciences du Vivant [q-bio]. 2011. ⟨hal-01732802⟩

Share

Metrics

Record views

45

Files downloads

446