Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

Urgences abdominales chez les patients de plus de 80 ans : étude des facteurs de morbidité

Résumé : Introduction : Compte tenu de l'évolution démographique, les services de chirurgie digestive sont de plus en plus souvent amenés à prendre en charge en urgence des patients âgés de 80 ans et plus. Le taux de mortalité après une intervention en urgencereste élevé. Bien étudiés en chirurgie orthopédique, les facteurs de risque de mortalité chez les patients âgés le sont moins en chirurgie digestive. L'objectif de notre étude a été de déterminer des facteurs prédictifs de mortalité chez les sujets âgés pris en charge en urgence pour une pathologie abdomino-pelvienne chirurgicale.Patients et Méthodes : La population de l'étude a inclus 76 patients âgés de 80 ans ou plus opérés en urgence pour une pathologie abdominopelvienne en 2012. Nous avons analysé les données relatives au patient (autonomie, comorbidité, scores ASA et deCharlson) et à leur admission (motif de consultation, données biologiques). Le diagnostic, le type d'intervention, la morbidité, la mortalité et la durée du séjour à l'hôpital ont été étudiés. Les systèmes de cotation POSSUM et P-POSSUM et le devenir à distance ont été évalués. Les facteurs pronostiques influents sur la mortalité du patient ont analysés enbivariée et multivariée.Résultats : L'âge moyen était de 85 ans. Quarante et un avaient un score ASA ? 3 et 23 un indice de Charlson ? 7. Le motif de consultation principal a été la suspicion d'un syndrome occlusif (34,2%). Les indications chirurgicales les plus fréquentes ont concerné la pathologie herniaire (25%), suivie par l'occlusion intestinale (22,4%). Cinquante patients (65,8%) ont présenté des complications post-opératoires. Les plus fréquentes ont été les complications d?ordre médicales (48,7%). Vingt cinq patients sont décédés (32,9%) en péri-opératoire. A distance, 33 patients sont décédés (mortalité globale :43,4%). Un impact favorable de la chirurgie a été retrouvé chez 71,7% des patients. Une analyse de régression logistique multiple a montré que pour chaque augmentation d'un point du score ASA, le risque de décès est 120% plus élevé. L'indice de Charlson, les taux de leucocytes et d'albumine, l'instabilité hémodynamique, les systèmes de cotation dePossum et P-POSSUM et la survenue d'une complication médicale ont été des facteurs pronostiques de mortalité périopératoire. A long terme, la prise d'un traitement anticoagulant ou antiagrégant ou encore la survenue d'une complication neuro-psychiatrique ont également été des facteurs de risque de mortalité.Conclusion : Le score ASA et la survenue d'une complication médicale sont des facteurs de risque indépendant de mortalité. Un score ASA> 3, un indice de Charlson >7, une hyperleucocytose et une instabilité hémodynamique conditionnent significativement le devenir à court terme. A distance, la mortalité est influencée par la survenue d'une complication neuro-psychiatrique, qui ne doit par être banalisée, mais mieux dépistée et pris en charge
Document type :
Master thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [37 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01732820
Contributor : Colette Orange <>
Submitted on : Wednesday, March 14, 2018 - 3:20:16 PM
Last modification on : Friday, October 23, 2020 - 4:49:59 PM
Long-term archiving on: : Tuesday, September 4, 2018 - 6:25:28 PM

File

BUMED_T_2013_EZANNO_MANASTERSK...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01732820, version 1

Citation

Anne-Cécile Ezanno Manasterski. Urgences abdominales chez les patients de plus de 80 ans : étude des facteurs de morbidité. Sciences du Vivant [q-bio]. 2013. ⟨hal-01732820⟩

Share

Metrics

Record views

33

Files downloads

153