Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

Evaluation des caractéristiques cliniques et étiologiques, de la prise en charge initiale, de la thérapeutique et des séquelles à moyen et long terme chez les enfants victimes d'un accident vasculaire cérébral ischémique. Etude rétrospective et bicentrique au sein des CHU de Nancy et Lyon

Résumé : L’incidence de l’accident vasculaire cérébral (AVC) ischémique de l’enfant estsignificativement moindre que chez l’adulte. Sa mortalité est également plus faible, mais l’impact en terme de séquelles motrices et cognitives est significatif. Le but de notre étude est de décrire les spécificités cliniques, étiologiques, de prise en charge etpronostiques des AVC ischémiques survenus à l’âge pédiatrique. Nous avons mené une étude rétrospective bicentrique dans les Centres Hospitaliers Universitaires de Nancy et Lyon. Cent?quarante?quatre enfants ont été inclus. Le sex?ratio est de 1,45. Nous retrouvons une distribution bimodale de l’âge de survenue : lors des premières années de vie et chez le jeune adolescent. Les symptômes initiaux les plus fréquents observés sont les déficits sensitivo?moteurs de survenue brutale (76%) ainsi que les convulsions (24%) en particulier chez les enfants de moins de 10 ans. Le délai de réalisation de l’IRM est retardé avec une moyenne de 150 heures. Sur le plan étiologique, par rapport aux pathologies rencontrées dans des cohortes de patients adultes, les artériopathies sont fréquentes : elles concernent un tiers des enfants, et font suite à une varicelle dans 14 % des cas. Les thérapeutiques utilisées à la phase aiguë sont un traitement antiagrégant plaquettaire seul ou associé à une anticoagulation. Toutefois 1,4% des enfants ont bénéficié d’une thrombolyse alors qu’il n’existe pas encore de recommandations de bonnes pratiques, ni de consensus d’expert à l’âge pédiatrique. Soixante?et?onze pourcents des enfants présentent des séquelles à moyen ou long terme. Dans la plupart des cas (55%) il s’agit de séquelles motrices. Presque 1 enfant sur 5 présente une épilepsie séquellaire, ce d’autant plus que l’accident est arrivé à un jeune âge. Notre étude confirme le délai diagnostique ainsi que la méconnaissance des AVC à l’âge pédiatrique. Les spécificités physiopathologiques des AVC de l’enfant imposent l’uniformisation de protocoles de prise en charge. Le Centre National de Référence des AVC de l’Enfant récemment labellisé en France devra permettre de renforcer l’information auprès du grand public et des soignants, ainsi que de formaliser les filières régionales afin de réduire les délais diagnostiques et d’améliorer la prise en charge thérapeutique initiale
Document type :
Master thesis
Complete list of metadata

Cited literature [151 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01732850
Contributor : Colette Orange <>
Submitted on : Wednesday, March 14, 2018 - 3:21:47 PM
Last modification on : Friday, October 23, 2020 - 4:50:00 PM
Long-term archiving on: : Tuesday, September 4, 2018 - 6:56:13 PM

File

BUMED_T_2014_BARBIER_CLAIRE_MA...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01732850, version 1

Citation

Claire-Marie Barbier. Evaluation des caractéristiques cliniques et étiologiques, de la prise en charge initiale, de la thérapeutique et des séquelles à moyen et long terme chez les enfants victimes d'un accident vasculaire cérébral ischémique. Etude rétrospective et bicentrique au sein des CHU de Nancy et Lyon. Sciences du Vivant [q-bio]. 2014. ⟨hal-01732850⟩

Share

Metrics

Record views

148

Files downloads

598