Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

Prise en charge de l'hémorragie grave du post partum. Impact des recommandations nationales de 2004 dans une maternité de niveau II

Résumé : Introduction : L'hémorragie du post partum (HPP) demeure la première cause de mortalité maternelle en France. L'application des recommandations éditées par le CNGOF en 2004 devait permettre une homogénéisation des pratiques et conduire à une amélioration de la prise en charge des patientes, en favorisant le recours aux techniques conservatrices.Objectifs de l'étude : Présenter l'évolution de la prise en charge de l'hémorragie grave du post partum à la Maternité de Thionville entre 2004 et 2010 et évaluer l'efficacité et la morbidité de la prise en charge chirurgicale de l'hémorragie grave du post partum.Matériel et Méthode : Etude rétrospective, incluant 39 patientes ayant bénéficié d'un traitement chirurgical de l'HPP. Description, puis analyse chronologique portant sur la prévention de l'HPP, les délais de diagnostic et de décision chirurgicale, le choix de la technique opératoire et ses résultats en termes de succès et de morbidité.Résultats : Les traitements chirurgicaux conservateurs furent proposés dans 84,6% des cas, (7 cas de ligatures des artères utérines, 4 cas de triple ligature selon Tsirulnikov, 2 techniques de capitonnage utérin selon B-Lynch, et association de ces techniques pour les autres patientes), avec un taux de succès de 73%. Les échecs étaient en majeure partie liés au placenta accreta. On ne notait aucune complication directement liée aux techniques conservatrices, et quatre grossesses furent observées par la suite. Six patientes ont été traitées par une hystérectomie d'hémostase sub-totale de première intention. On décrivait deux échecs, une plaie urétérale et un taux de choc hémorragique significativement plus élevé dans ce groupe de patientes. Pour l'analyse chronologique, on constatait une diminution des délais de diagnostic et de décision chirurgicale, un recours préférentiel aux techniques chirurgicales conservatrices, associant plusieurs gestes d?hémostase, ainsi qu'une diminution progressive de la perte sanguine moyenne et du taux de survenue de choc hémorragique.Conclusion : Cette étude rétrospective permet de constater une application satisfaisante des recommandations du CNGOF, et une amélioration de la prévention, de la prise en charge diagnostique et thérapeutique de l'HPP dans cette Maternité. Ceci peut être expliqué par les efforts de l'équipe obstétricale, plus attentive et plus interventionniste lors de la délivrance, qui a su privilégier et développer le recours aux techniques chirurgicales conservatrices efficaces, et par les progrès et l'anticipation de l'équipe d'anesthésie, apportant une correctionprécoce et adaptée de la déperdition sanguine et de troubles de la coagulation.
Document type :
Master thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [94 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01732987
Contributor : Colette Orange <>
Submitted on : Wednesday, March 14, 2018 - 3:29:44 PM
Last modification on : Friday, October 23, 2020 - 4:49:57 PM
Long-term archiving on: : Tuesday, September 4, 2018 - 8:22:54 PM

File

SCDMED_T_2011_JEAN_JULIE.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01732987, version 1

Citation

Julie Jean. Prise en charge de l'hémorragie grave du post partum. Impact des recommandations nationales de 2004 dans une maternité de niveau II. Sciences du Vivant [q-bio]. 2011. ⟨hal-01732987⟩

Share

Metrics

Record views

70

Files downloads

236