Prise en charge du tabagisme chez les patients à haut risque : Résultats des deux tours d'un audit réalisé par 22 médecins généralistes lorrains. - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2011

Management of smoking in high risk patient. Two rounds of a medical audit with twenty two general practitioners in Lorraine.

Prise en charge du tabagisme chez les patients à haut risque : Résultats des deux tours d'un audit réalisé par 22 médecins généralistes lorrains.

Abstract

En 2010, 22 médecins généralistes lorrains ont participé au premier tour d'un audit élaboré par le Groupe Lorrain d'Audit Médical (GLAM) et portant sur la prise en charge du tabagisme chez les patients à haut risque.Un second tour a ensuite été réalisé en 2011, mobilisant 17 médecins parmi les 22 ayant participé au premier tour. Les résultats indiquent que trop de patients à haut risque sont encore fumeurs (64% au 1er tour), que les médecins généralistes participant à l'audit s'enquièrent du statut tabagique de leurs patients et leur proposent un sevrage, mais très peu de patients le tentent. Il reste un travail à accomplir sur l'entretien motivationnel afin de faire maturer le changement chez nos patients.Cette étude montre que les objectifs sont atteints pour les deux premiers critères,l'évaluation de la motivation de sevrage et la proposition de sevrage, tandis que le dernier critère (sevrage à tenter) reste à améliorer. Il existe des différences de performances des pratiques entre les participants mais également, pour chacun d'entre eux, entre les critères d'évaluation indiquant que des progrès sont réalisables.Le GLAM a proposé des pistes d'amélioration à l'issue du premier tour visant à améliorer les pratiques médicales : mettre en place, dans le dossier médical, une alerte pour les patients à haut risque ; Renseigner systématiquement le dossier médical sur le statut tabagique de nos patients ; Vaincre ses réticences et ne pas se décourager face aux multiples refus ou échec des patients qui ont tenté de se sevrer (le tabac n'est pas un sujet tabou : il doit être abordé régulièrement) ; Se former à la tabacologie. Ces pistes d'amélioration semblent avoir eu un faible impact au second tour, pour ne pas dire aucun. Il s'agit peut-êtredu délai de huit mois entre les deux tours, trop court pour mettre en évidence leschangements de pratique ou de l'absence de temps suffisant aux médecins pour leur permettre d'appliquer les recommandations.Enfin, l'audit est un outil de travail intéressant et performant dans la réalisation desévaluations des pratiques professionnelles mais le taux de participation extrêmement faible doit amener à une remise en question de ce type de travail, sur sa forme plus que sur le fond.
Fichier principal
Vignette du fichier
SCDMED_T_2011_ZEKRI_KATYA.pdf (6.29 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01732993 , version 1 (14-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01732993 , version 1

Cite

Katya Zekri. Prise en charge du tabagisme chez les patients à haut risque : Résultats des deux tours d'un audit réalisé par 22 médecins généralistes lorrains.. Sciences du Vivant [q-bio]. 2011. ⟨hal-01732993⟩
75 View
284 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More