Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

Intérêt du T2 mapping dans le diagnostic et le suivi du syndrome fémoro patellaire

Résumé : INTRODUCTION : le syndrome fémoro patellaire est un motif de consultation fréquent et pose parfois des difficultés diagnostiques et thérapeutiques. L'examen clinique reste primordial et les examens complémentaires ont une place déterminante lorsqu'il faut préciser les origines du syndrome fémoro patellaire. Parfois ceux-ci ne sont pas assez précis et c'est la raison pour laquelle l'IRM et le T2 mapping peuvent apporter des éléments supplémentaires. Cette étude cherche à évaluer l'intérêt de cette technique tant dans le diagnostic que dans le suivi. METHODE ET RESULTATS : Nous avons menés une étude prospective monocentrique concernant 27 genoux, avec un recul moyen de 15.2 mois. Tous les patients ont bénéficié d'un examen clinique au début de leur prise ne charge et d'une nouvelle évaluation à 6 mois du début du traitement. Cet examen clinique a été complété par évaluation des scores de Koos et de Kujala. Les patients ont bénéficié également de radiographie standard, d'un scanner initial et calvcul de la TA-GT puis d'une IRM et T2 mapping associé, dès la prise en charge et à 6 mois. Les valeurs de T2 maximum ont été retenues comme étant les valeurs référence pour comparer les populations. Par ailleurs nous avons étudié les valeurs de T2 maximum chez une population saine, c'est-à-dire des patients sans aucune douleur de genou. Les patients ont bénéficiés soit d'un traitement fonctionnel soit d'un traitement chirurgical par section de l'aileron externe sous arthroscopie. RESULTATS : L'âge moyen la population est de 36,9 ans [18-72]. Quelques soient les traitements entrepris on retrouve une amélioration clinique significative des patients lors de la révision Les patients présentant une hyper pression externe isolée et opérés montrent une amélioration significative de leur score clinique. Il existe également une amélioration de leur valeur de T2 maximum mais non significative. Les patients présentant une hyperpression externe et traités fonctionnellement sont peu améliorés. Le T2 mapping ne montre pas d'amélioration significative. Les patients avec une arthrose fémoro patellaire ne montrent pas d'amélioration significative clinique ou radiologique. Il a par ailleurs été démontré une réelle différence, significative, entre les valeurs de T2 maximum des patients sains et des patients pathologiques. CONCLUSIONS :Le T2 mapping est une méthode qui permet de différencier les patients sains des patients présentant une pathologie fémoro patellaire. C'est donc un élément supplémentaire dans la prise en charge diagnostique. La section d'aileron externe isolée dans les cas d'hyper pression externe isolée est plus efficace que le traitement fonctionnel. Nous n'avons pu prouver significativement la véracité du suivi des lésions grâce au T2 mapping.
Document type :
Master thesis
Complete list of metadata

Cited literature [98 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01733032
Contributor : Colette Orange Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Wednesday, March 14, 2018 - 3:32:08 PM
Last modification on : Friday, October 23, 2020 - 4:49:58 PM
Long-term archiving on: : Tuesday, September 4, 2018 - 8:52:01 PM

File

BUMED_T_2012_NESPOLA_ARNAUD.pd...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01733032, version 1

Citation

Arnaud Nespola. Intérêt du T2 mapping dans le diagnostic et le suivi du syndrome fémoro patellaire. Sciences du Vivant [q-bio]. 2012. ⟨hal-01733032⟩

Share

Metrics

Record views

100

Files downloads

580