Prise en charge pré-hospitalière des grands brûlés adultes. Analyse rétrospective des pratiques dans l'Interrégion Est - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2014

Prehospital management of severe burns in adults. Retrospective analysis of practices in the Interregion East (France)

Prise en charge pré-hospitalière des grands brûlés adultes. Analyse rétrospective des pratiques dans l'Interrégion Est

Abstract

Introduction : Pathologie la plupart du temps bénigne, 5% des brûlures sont graves et avec des conséquences lourdes tant à l’échelle de l’individu qu’à l’échelle collective. La prise en charge initiale est une étape déterminante pour l’évolution de la brûlure, celle-ci étant majoritairement réalisée par les services d’urgences. Le but de cette étude était d’évaluer la réalité du terrain sur la prise en charge des grands brûlés avant leur admission en service spécialisé, d’analyser les raisons de non conformités de cette prise en charge et de tenter de trouver des solutions afin d’optimiser la prise en charge par les services de secours.Matériels et méthodes : Une étude rétrospective a été menée sur l’ensemble des patients hospitalisés dans le service des grands brûlés du CHR Metz-Thionville au cours de l’année 2011 permettant de comparer les pratiques sur le terrain à un référentiel élaborés à partir des recommandations.Résultats : Les données épidémiologiques des 123 dossiers retenus étaient superposables aux données de la littérature.Le délai séparant la survenue de l’accident de sa prise en charge n’est connu que dans 56,1% des cas, le délai moyen d’arrivée dans le service spécialisé est alors de 9h. L’évaluation de la brûlure n’était consignée que dans 55% das cas et était souvent surestimée. Les critères tels que l’antalgie et le remplissage vasculaire étaient réalisés dans 69% et 83% des cas respectivement. A noter une inadéquation du remplissage vasulaire qui n’est concordant que dans 5% des cas à l’estimation de la bûlure. A contrario, le taux de refroidissement de la brûlure ou encore le réchauffement du patient n’était que peu relevé (28% et 3% respectivement).Discussion : Un nombre considérable de paramètres sont mal colligés entrainant une évaluation souvent incomplète de la brûlure et de la SCB, avec une inadéquation de la réanimation notamment volémique. Il existe de ce fait un biais non négligeable dans cette étude du fait de nombreuses données manquantes. Une mise en relation directe sur le terrain avec le spécialiste grâce aux nouvelles technologies pourrait également être une aide considérable pour l’urgentiste qui n’est que peu confronté au quotidien à ce type de pathologie. La mise en place d’un logiciel de téléexpertise adapté et intuitif permettrait d’améliorer l’évaluation du blessé et la prise en charge qui en découle. Conclusion : Cette étude confirme une méconnaissance des critères d’évaluation et de prise en charge initiale de la brûlure par les services d’urgences. Une collaboration étroite entre spécialistes et les acteurs de première ligne permettrait probablement une amélioration de la prise en charge du grand brûlé
Fichier principal
Vignette du fichier
BUMED_T_2014_LOBA_KARINE.pdf (2.13 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01733102 , version 1 (14-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01733102 , version 1

Cite

Karine Loba. Prise en charge pré-hospitalière des grands brûlés adultes. Analyse rétrospective des pratiques dans l'Interrégion Est. Sciences du Vivant [q-bio]. 2014. ⟨hal-01733102⟩
156 View
1209 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More