Maladie de Kimura et hyperplasie angiolymphoïde avec éosinophilie: similitudes et critères distinctifs à propos de 2 cas - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2003

Kimura' disease and angiolymphoid hyperplasia with eosinophilia

Maladie de Kimura et hyperplasie angiolymphoïde avec éosinophilie: similitudes et critères distinctifs à propos de 2 cas

Abstract

A partir de 2 cas, nous envisagerons deux affections aux rapports nosologiques discutés : la maladie de Kimura et l'hyperplastie angiolymphoïde avec éosinophilie (HALE). Alors que la première touche en règle les jeunes garçons d'Extrème Orient, et que la seconde a été rapportée essentiellement en Occident chez des sujets plus âgés, les deux pathologies se caractérisent par des lésions papulonodulaires d'aspect parfois pseudoangiomateux, siégeant surtout au niveau de la face et du cou, ainsi que par des adénopathies et une hyperéosinophilie sanguine. Sur le plan histologique, ces affections comportent d'une part un infiltrat composé majoritairement de polynucléaires éosinophiles et de lymphocytes, avec présence constante de follicules lymphoïdes dans la maladie de Kimura, et d'autre part une hyperplasie vasculaire, particulièrement nette dan l'HALE où l'on note de volumineuses cellules endothéliales bombant dans la lumière. Ces affections ont une évolution bénigne mais chronique, avec des récidives particulièrement fréquentes dans l'HALE. L'étiopathogénie en demeure reste obscure. Le traitement de ces lésions est avant tout chirurgical. Alors que beaucoup d'auteurs les réunissaient au sein d'un même spectre, d'autres mettent maintenant en avant les différences épidémoilogiques, le caractère inconstant des adénopathies et de l'hyperéosinophilie sanguine au cours de l'HALE, et surtout l'absence de cellules endothéliales bombante dans la maladie de Kimura, pour faire de ces deux pathologies deux entités différentes. Nous allons tenter de définir les moyens de distinguer ces deux maladies, tout en abordant leurs ressemblances.
Fichier principal
Vignette du fichier
SCDMED_T_2003_FAYS_SEGOLENE.pdf (6.94 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01733182 , version 1 (14-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01733182 , version 1

Cite

Ségolène Fays. Maladie de Kimura et hyperplasie angiolymphoïde avec éosinophilie: similitudes et critères distinctifs à propos de 2 cas. Sciences du Vivant [q-bio]. 2003. ⟨hal-01733182⟩
118 View
968 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More