Etude des complications du prélévement de rein sur donneur vivant : comparaison de quatre techniques chirurgicales STIC DOVIREIN - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2014

Study of complications of graft kidney on living donor : comparative of four surgical techniques

Etude des complications du prélévement de rein sur donneur vivant : comparaison de quatre techniques chirurgicales STIC DOVIREIN

Abstract

Introduction : La greffe de rein avec des greffons issus de donneur vivant a été développée dans de nombreux pays en raison du manque de greffons rénaux. Quatre techniques chirurgicales ont été comparées pour ces prélèvements sur donneurs vivants: la chirurgie ouverte, la cœliochirurgie, la cœliochirurgie hand assisted et la cœliochirurgie assistée par robot. Matériel et méthodes : Il s’agit d’une étude multicentrique nationale contrôlée ouverte prospective comparant ces quatre techniques chirurgicales. Résultats : 267 couples de donneur-receveur ont été inclus dans l’étude, répartis en quatre groupes homogènes. La durée opératoire était significativement plus longue dans le groupe robot (p<0.002). La morbidité du prélèvement de rein a été évaluée en relevant les complications Clavien. 108 complications ont été relevées chez 85 donneurs. Le nombre de patient ayant eu une complication était significativement plus faible (p=0.0002) dans le groupe coeliochirurgie assistée par robot comparé aux autres groupes. La douleur mesurée par EVA montre des douleurs plus importante dans le groupe chirurgie ouverte à J2. De même la durée d’hospitalisation était significativement plus longue dans ce groupe. Chez les receveurs, le robot était associé à un plus grand nombre de complications Clavien de type Clavien I et fistules urétérales. Discussion : Nos résultats sont en accord avec la littérature pour l’évaluation de la douleur et le temps d’hospitalisation. Cette étude montre une diminution des complications chez le donneur par coeliochirurgie assistée au robot. Les complications chez le receveur sont significativement supérieures dans cette technique mais cela s’explique probablement par l’absence de pose de sonde double J au moment de la greffe. Conclusion : La douleur et le temps d’hospitalisation plus long liés à la chirurgie ouverte suggèrent que la technique de référence de prélèvement de greffon rénal sur donneur vivant devrait probablement être par voie laparoscopique
Fichier principal
Vignette du fichier
BUMED_T_2014_LECOANET_PIERRE.pdf (1.94 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01733241 , version 1 (14-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01733241 , version 1

Cite

Pierre Lecoanet. Etude des complications du prélévement de rein sur donneur vivant : comparaison de quatre techniques chirurgicales STIC DOVIREIN. Sciences du Vivant [q-bio]. 2014. ⟨hal-01733241⟩
46 View
285 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More