La tomoscintigraphie pulmonaire de perfusion couplée à la tomodensitométrie en imagerie hybride dans le diagnostic de l'embolie pulmonaire: comparaison à la scintigraphie pulmonaire planaire de ventilation /perfusion - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2007

Lung perfusion on a SPECT -CT hybrid imaging system in the diagnosis of pulmonary embolism : comparison with ventilation/perfusion planar scintigraphy

La tomoscintigraphie pulmonaire de perfusion couplée à la tomodensitométrie en imagerie hybride dans le diagnostic de l'embolie pulmonaire: comparaison à la scintigraphie pulmonaire planaire de ventilation /perfusion

Abstract

By using a comparison with lung ventilation/perfusion (V/Q) scintigraphy, this study was aimed at assessing a new diagnostic tool for acute pulmonary embolism (PE): the perfusion pulmonary tomoscintigraphy associated with unenhanced computed tomogr'dphy on a hybrid SPECT -CT system. Methods : 76 patients with suspected PE were referred to V /Q scintigraphy followed by perfusion SPECT-CT. These 2 investigations were analyzed separately : (i) according to the modified PIOPED criteria for V/Q scintigraphy and (ii) by looking for a SPECT-CT mismatch (segmentaI perfusion SPECT defects unmatched to CT abnormalities). ResuJts: the number of segmentaI perfusion defects per patient was, on average, much higher with SPECT-CT than with scintigraphy (4.6[+ or -]3.7 vs. 2.7(+ or -]2.6 ; p<0,001l). A mismatch was found with SPECT-CT in 0% (0/12) of normal scintigraphy, and 3% (1/33) for low, 24% (4/17) for intermediate and 75% (9/12) for high probabilities of PE at scintigraphy. Among the 29 patients with intermediate to high probability at scintigraphy (i) the presence of a SPECT -CT mismatch was associated with a higher pretest likelihood of EP (p=0,04) and (ii) the absence of SPECT -CT mismach was related to the presence, in areas with SPECT defects, of the following CT abnormalities: hypodensity and/or emphysema (81%), condensation or atelectasia (19%), pleural disease (6%), extra-pulmonary structure (12%) and/or bronchial obstruction (12%) Conclusion : ln patients with suspected PE, results from pulmonary SPECT -CT are coherent with those from V /Q scintigraphy and with the pre-test likelihood of PE. Direct comparisons with angiographic techniques are now required to precise the diagnostic value ofthis new investigation.
L'objectif de notre étude était d'évaluer un nouvel outil diagnostique de l'embolie pulmonaire (EP), la tomoscintigraphie pulmonaire de perfusion couplée au scanner-X non injecté (morphoTEMP), par comparaison à la scintigraphie pulmonaire planaire de ventilation et de perfusion. Méthodes : 76 patients suspects d'EP ont bénéficié d'une scintigraphie planaire de ventilation et de perfusion (V/P) puis d'un morphoTEMP pulmonaire de perfusion. Ces 2 examens furent analysés séparément: (i) selon les critères PIOPED modifiés pour la scintigraphie et (ii) par la recherche d'un mismatch en morphoTEMP (hypoperfusion segmentaire non explicable par des anomalies scanographiques). Résultats: le nombre de segments hypoperfusés par patient était, en moyenne, beaucoup plus élevé en morphoTEMP qu'en scintigraphie planaire (4,6 [+ ou -] 3,7 vs 2,7 [+ ou -] 2,6 ; p<0,001). Un mismatch était retrouvé en morphoTEMP dans 0% des cas (0/12) pour les scintigraphies normales, 3% (1/33) des faibles probabilités, 24% (4/17) pour les probabilités intermédiaires et 75% (9/12) pour les hautes probabilités. Chez les 29 patients ayant une probabilité intermédiaire ou élevée d'EP en scintigraphie (i) les mismatches en morphoTEMP étaient associés à une probabilité pré-test plus élevée d'EP (p=0,04) et (ii) les absences de mismatch étaient liées à la présence, dans les territoires hypoperfusés, des anomalies scanographiques suivantes: hypodensité et/ou emphysème (81%), condensation et/ou atélectasie (19%), pathologie pleurale (6%), structure extra-pulmonaire (12%) et/ou obstruction bronchique (12%). Conclusion: Chez les patients suspects d'EP, le morphoTEMP pulmonaire donne des résultats cohérents avec ceux des scintigraphies planaires et avec la probabilité pré-test d'EP. Des études de comparaison avec les techniques angiographiques sont maintenant indispensables pour préciser la valeur diagnostique de cet examen.
Fichier principal
Vignette du fichier
SCDMED_T_2007_REVEL_CEDRIC.pdf (3.64 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01733259 , version 1 (14-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01733259 , version 1

Cite

Cédric Revel. La tomoscintigraphie pulmonaire de perfusion couplée à la tomodensitométrie en imagerie hybride dans le diagnostic de l'embolie pulmonaire: comparaison à la scintigraphie pulmonaire planaire de ventilation /perfusion. Sciences du Vivant [q-bio]. 2007. ⟨hal-01733259⟩
66 View
2555 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More