Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

Etude des performances du scanner parathyroïdien biphasique et de l’IRM cervicale pré-opératoire pour la localisation des parathyroïdes pathologiques par rapport à l’écho-scintigraphie parathyroïdienne et aux résultats de la chirurgie : une étude prospective sur 55 patients

Résumé : Introduction : Le scanner parathyroïdien est une imagerie émergente dans le bilan pré-opératoire de l’hyperparathyroïdie. L’utilisation de 2 phases contre 3 actuellement permettrait de diminuer l’irradiation tout en gardant une exploration “dynamique” nécessaire à l’identification des parathyroïdes pathologiques, l’IRM est une alternative non irradiante. Nous avons étudié les performances du scanner biphasique et de l’IRM par rapport au couple écho/scintigraphique dans la localisation des glandes pathologiques avant parathyroïdectomies.Matériel et Méthode : Il s’agit d’une étude prospective de 55 patients présentant une hyperparathyroïdie et ayant bénéficié en pré-opératoire d’un bilan d’imagerie avec un scanner parathyroïdien biphasique, une IRM cervicale et un bilan écho/scintigraphique.Résultats : Les sensibilités (Se) du scanner sont bonnes à 80% par zone et 89% par côté et à 81% par zone et 88% par côté pour le couple écho/scintigraphique (p>0,05). La valeur prédictive positive(VPP) du scanner est à 79% par zone et 91% par côté inférieure au couple écho/scintigraphique 96% par zone et 100% par côté (p>0,05) sans être significative. Les Se et VPP par patient sont 78% et 83% pour le scanner et 89% et 96% pour le couple écho/scintigraphique. (p>0,05). Le scanner biphasique est reproductible avec une bonne concordance inter-observateur (K=0,70) et moins irradiant que le scanner conventionnel à 4 phases. Son principal avantage est l’apport d’une information anatomique précise, permettant de plannifier le geste opératoire.La sensibilité de l’IRM est statistiquement inférieure aux autres méthodes avec dessensibilités par lésions à 61% par zone et 75% par côté.Conclusion : Le scanner parathyroïdien biphasique est une méthode sensible et reproductible. Indispensable en cas de scintigraphie négative, il pourrait également être utilisé en première intention seul ou en association avec la scintigraphie
Document type :
Master thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [99 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01733288
Contributor : Colette Orange <>
Submitted on : Wednesday, March 14, 2018 - 3:44:29 PM
Last modification on : Friday, May 1, 2020 - 3:35:58 PM
Long-term archiving on: : Wednesday, September 5, 2018 - 1:04:21 AM

File

BUMED_T_2015_LECOANET_GUILLAUM...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01733288, version 1

Citation

Guillaume Lecoanet. Etude des performances du scanner parathyroïdien biphasique et de l’IRM cervicale pré-opératoire pour la localisation des parathyroïdes pathologiques par rapport à l’écho-scintigraphie parathyroïdienne et aux résultats de la chirurgie : une étude prospective sur 55 patients. Sciences du Vivant [q-bio]. 2015. ⟨hal-01733288⟩

Share

Metrics

Record views

36

Files downloads

1119