Hospitalisation à domicile versus hospitalisation conventionnelle en cas de rupture prématurée des membranes entre 24 et 36 sa : étude de la morbi-mortalité maternelle et foetale et aspect financier - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2015

Home versus hospital management for women with premature rupture of membranes between 24 and 36 wg: foeto-maternal morbi-mortality and financial aspect

Hospitalisation à domicile versus hospitalisation conventionnelle en cas de rupture prématurée des membranes entre 24 et 36 sa : étude de la morbi-mortalité maternelle et foetale et aspect financier

Abstract

Objectif principal : comparer le taux de naissance prématurée avant 36 SA en cas de rupture prématurée des membranes (RPM) entre 24 et 36 SA entre des patientes suivies en hospitalisation à domicile (HAD) et des patientes comparables suivies en hospitalisation conventionnelle (HC).Objectifs secondaires : comparer le mode de naissance avant 36 SA (spontanées, induites pour cause infectieuse ou non infectieuse), le taux d’infections néonatales précoces, le taux de complications néonatales non infectieuses et le coût moyen de l’hospitalisation chez ces mêmes patientes.Matériel et méthode : Etude rétrospective bicentrique observationnelle comparant 2 groupes de patientes présentant une RPM entre 24 et 36 SA entre mars 2009 et juin 2014 : suivies par l’HAD de la maternité Régionale Universitaire de Nancy versus suivies en HC jusqu’à la naissance à la maternité de Port Royal de Paris mais remplissant les mêmes critères d’inclusion en HAD.Résultats : 57 patientes suivies en HAD et 49 suivies en HC ont été incluses. On retrouvaitsignificativement plus de naissances avant 36 SA en HC comparée à l’HAD (65,3% vs 41,4% ; p=0,013). Le coût moyen de l’hospitalisation maternelle ante-partum était presque 2 fois plus important en HC qu’en HAD (8731,5 € vs 4660,5€ ; p<0,0001) malgré une durée d’hospitalisation plus longue en HAD. Aucune différence significative concernant les complications néonatales n’était retrouvée. Conclusion : La non infériorité de l’HAD mise en évidence dans la prise en charge des RPM entre 24 et 36 SA encourage ce type de suivi pour un meilleur vécu des patientes, à moindre coût et sans perte de chance concernant la morbi-mortalité foeto-maternelle
Fichier principal
Vignette du fichier
BUMED_T_2015_GISBERT_SOPHIE.pdf (1.32 Mo) Télécharger le fichier
Origin Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01733393 , version 1 (14-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01733393 , version 1

Cite

Sophie Gisbert. Hospitalisation à domicile versus hospitalisation conventionnelle en cas de rupture prématurée des membranes entre 24 et 36 sa : étude de la morbi-mortalité maternelle et foetale et aspect financier. Sciences du Vivant [q-bio]. 2015. ⟨hal-01733393⟩
83 View
185 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More