Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

Les légionelloses nosocomiales

Résumé : La légionellose, maladie découverte en 1976 aux Etats-Unis, est due à Legionella. Cette bactérie a été très étudiée depuis 25 ans, ainsi que la pathologie dont elle est responsable. Ainsi, le réservoir uniquement hydrique de Legionella caractérise un mode de contamination par l'eau lors de bains ou de douches ou parla vapeur d'eau contenue dans le panache d'une tour aéroréfrigérante, d'un climatiseur ou d'un humidificateur médical. Les symptômes cliniques de la légionellose, peu spécifiques, surtout en médecine communautaire, rendent le diagnostic de la maladie difficile. Ainsi, de nombreux cas échappent auxstatistiques de la déclaration obligatoire et les caractéristiques épidémiologiques de la légionellose sont donc en évolution permanente. La surveillance épidémiologique de la maladie est donc couplée avec la surveillance et la prévention de la contamination microbiologique par Legionella des installations à risques,en particulier dans les établissements de santé. La prévention des légionelloses nosocomiales est basée sur le contrôle microbiologique de l'eau et par des recommandations concernant la conception et l'entretien desinstallations à risque. Enfin, en cas d'épidémie de légionellose, des investigations épidémiologiques et environnementales, ainsi que des traitements curatifs sont nécessaires.
Document type :
Master thesis
Complete list of metadatas

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01733432
Contributor : Colette Orange <>
Submitted on : Wednesday, March 14, 2018 - 3:52:00 PM
Last modification on : Friday, May 1, 2020 - 3:43:24 PM
Long-term archiving on: : Wednesday, September 5, 2018 - 6:48:04 AM

File

SCDPHA_T_2003_GAMERRE_SABINE.p...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01733432, version 1

Citation

Sabine Gamerre. Les légionelloses nosocomiales. Sciences pharmaceutiques. 2003. ⟨hal-01733432⟩

Share

Metrics

Record views

23

Files downloads

123