Evaluation of diffusion tensor imaging and biomarkers as prognosis factors in recurrent-remittent multiple sclerosis - Archive ouverte HAL Access content directly
Master Thesis Year : 2015

Evaluation of diffusion tensor imaging and biomarkers as prognosis factors in recurrent-remittent multiple sclerosis

Intérêt de l'IRM de diffusion et de la biologie comme marqueurs pronostiques de la sclérose en plaques

(1)
1

Abstract

Objectifs de l’étude : Evaluer l’intérêt de l’IRM de diffusion comme marqueur pronostiqueprécoce dans la sclérose en plaques de forme rémittente-récurrente (SEP-RR). Etudier le lien entre l’IRM de diffusion et troubles cognitifs, et évaluer l’intérêt pronostique desmétalloprotéinases. Méthodes : Etude prospective incluant 35 patients atteints de SEP-RR à l’initiation d’un traitement de fond par interféron-bêta, avec un suivi de 6 ans. Evaluation clinique du nombre de poussées, de l’EDSS réalisée de façon annuelle ; évaluation neuropsychologique à 1 an et 3 ans ; réalisation d’une IRM cérébrale de diffusion à 1 an, 3ans et 6 ans ; dosage sanguin de métalloprotéinases réalisé durant les 3 premières années de traitement. Résultats : Aucune différence n’est mise en évidence dans la comparaison des données initiales d’IRM de diffusion, sur le devenir clinique à 6 ans ou l’évaluation neuropsychologique à 3 ans. Aucune différence n’est retrouvée sur la comparaison desdonnées biologiques sur l’évolution clinique à 6 ans. En évaluation longitudinale, il estretrouvé une augmentation significative de la FA au sein du corps calleux, sur l’évaluationclinique et cognitive, en regard des faisceaux cortico-spinaux sur l’évaluation clinique, et enregard du cingulum dorsal gauche sur l’évaluation cognitive. Conclusion : L’IRM de diffusion, et les données biologiques concernant les métalloprotéinases n’ont pas permis d’identifier des marqueurs pronostiques précoces sur l’évolution clinique à 6 ans, ou sur l’évolution cognitive à 3 ans, dans un groupe de SEP-RR à l’initiation d’un traitement immunomodulateur. Cependant, il a été noté en évaluation longitudinale des modifications de la FA au sein de régions éloquentes, confirmant l’intérêt de l’imagerie en tenseur de diffusion dans la compréhension et la modélisation des anomalies microstructurelles de la SEP
Fichier principal
Vignette du fichier
BUMED_T_2015_DAHAN_CAMILLE.pdf (1.11 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01733475 , version 1 (14-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01733475 , version 1

Cite

Camille Dahan. Intérêt de l'IRM de diffusion et de la biologie comme marqueurs pronostiques de la sclérose en plaques. Sciences du Vivant [q-bio]. 2015. ⟨hal-01733475⟩
30 View
71 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More