Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

Les embolies gazeuses: prise en charge à Nancy et dans les différents centres hyperbares de France

Résumé : L'embolie gazeuse est un événement d'origine iatrogène dans 94% des cas et reste un accident redoutable, encore mortel ou grevé de lourdes séquelles neurologiques. Dans un pourcentage non négligeable de cas elle est la conséquence de mauvaises manipulations de cathéters de voies veineuses centrales, par débranchement accidentel ou lors de leur retrait, plus rarement de leur pose ; aussi des efforts de prévention restent capitaux à fournir et passent essentiellement par de l'information à grande échelle. La prévention lors d'actes chirurgicaux à risque est également importante ainsi que des moyens fiables de détection et une surveillance attentive de ces patients à risque. Le diagnostic est parfois difficile, en raison d'une symptomatologie clinique cardiorespiratoire et/ou neurologique aspécifique, il est rarement de certitude, souvent de présomption, et encore trop fréquemment retardant la prise en charge. Dès la suspicion d'EG des mesures doivent être prises en urgence, à savoir une réanimation si nécessaire mais surtout la mise en oeuvre d'une oxygénothérapie normobare à fort débit pour commencer la dénitrogénation ; puis le patient doit être acheminé dans les plus brefs délais dans le centre hyperbare le plus proche afin de le traiter par oxygénothérapie hyperbare. L'intérêt de l'OHB est certain et démontré à maints niveaux sur le plan théorique ; afin de confirmer son efficacité et l'importance de sa mise en oeuvre rapide, nous avons effectué un travail rétrospectif d'analyse de dossiers et essayé de trouver une corrélation entre un délai rapide de traitement par OHB et un bon pronostic. La thèse s'organise en trois parties : La première partie rappelle les étiologies, la physiopathologie, les modalités diagnostiques et thérapeutiques des EG. La deuxième partie est une étude essentiellement descriptive sur 8 ans des 16 cas d'EG traitées par OHB au C.H.U. de Nancy, qui comprend une analyse des circonstances de survenue, des délais avant traitement par OHB avec recherche des causes d'un délai parfois long, des protocoles d'OHB utilisés avec les éventuels incidents survenus, et enfin de l'évolution c'est-à-dire la présence ou non de séquelles neurologiques pour chaque cas. La troisième partie étend le travail à tous les centres hyperbares de France métropolitaine et d'Outre-mer, avec une étude portant sur l'année 2008 ayant permis d'analyser 90 cas d'EG ; les délais de prise en charge ont été étudiés ainsi que le pronostic des patients ; nous trouvons une forte corrélation entre un délai avant OHB inférieur à 6 heures et un pronostic favorable ; cette relation semble indépendante de biais liés à l'âge, au sexe et à l'état de santé antérieur du patient, avec un modèle statistique multivarié. De plus il semble que les compressions profondes à l'Héliox pourraient permettre un pronostic meilleur, y compris en cas de prise en charge tardive. Dans cette partie nous insistons sur le rôle essentiel de la prévention en rappelant ses différents aspects.
Document type :
Master thesis
Complete list of metadata

Cited literature [48 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01733568
Contributor : Colette Orange <>
Submitted on : Wednesday, March 14, 2018 - 3:57:45 PM
Last modification on : Friday, October 23, 2020 - 4:50:22 PM
Long-term archiving on: : Wednesday, September 5, 2018 - 6:42:54 AM

File

SCDMED_T_2010_PIERRE_ISABELLE....
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01733568, version 1

Citation

Isabelle Pierre. Les embolies gazeuses: prise en charge à Nancy et dans les différents centres hyperbares de France. Sciences du Vivant [q-bio]. 2010. ⟨hal-01733568⟩

Share

Metrics

Record views

40

Files downloads

870